Attentats : Le suspect français arrêté escroquait des émigrants clandestins

10 juin 2003 - 15h42 - France - Ecrit par :

Pierre Robert, le Français arrêté au Maroc dans le cadre de l’enquête sur les attentats du 16 mai à Casablanca, escroquait des Marocains auxquels il proposait des passages clandestins vers l’Europe, a assuré mardi le quotidien marocain L’Opinion.

Deux victimes du Français et de ses complices auraient porté plainte contre X, révèle le quotidien, ajoutant qu’après l’arrestation de Pierre Robert par la police marocaine, le 3 juin, "tout le monde a compris qu’il s’agissait de terroristes qui cherchaient à financer leur mouvement".

"Un matin, cet étranger a rencontré mon gendre, porteur de caisses de légumes à Rabat, lui proposant de rejoindre la France sans visa contre trois millions et demi de dirhams" (environ 3.200 euros), a raconté à L’Opinion un membre de la famille d’une victime.

Selon ce témoin, une deuxième personne voulait participer à ce voyage illégal, au départ du port de Tanger (nord), sur le Détroit de Gibraltar. Une fois sur place, ces candidats à l’émigration clandestine ont été délestés de leur argent, précise le journal.

Pierre Robert, 31 ans, converti à l’islam et accusé d’être un "émir" lié aux intégristes marocains, a été arrêté le 3 juin près de Tanger dans le cadre de l’enquête sur les attentats terroristes du 16 mai qui ont fait 43 morts à Casablanca.

AFP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Casablanca - Terrorisme - Attentats de Casablanca

Ces articles devraient vous intéresser :

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...