Recherche

Au Maroc, les neggafas se réinventent

© Copyright : DR

9 août 2020 - 18h00 - Société

Alors que leur activité est l’arrêt depuis mars en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, bon nombre d’organisatrices de mariage (neggafas) s’occupent autrement.

Les neggafas sont chargées d’habiller les mariés mais n’ont aucune visibilité sur la relance de leur activité en ces temps de Covid-19. Face à ce chômage technique, certaines d’entre elles se tournent vers la publicité de nouvelles créations d’habillement tandis que d’autres préfèrent dispenser des cours au personnel.

C’est le cas la neggafa Majda Dar Benjelloun. Celle-ci s’investit dans la publicité de ses nouvelles créations en matière d’habillement de la mariée, rapporte la MAP. De même, elle réalise des séances de photographie. Elle a également noué des partenariats avec les chaines de télévision pour habiller les présentatrices. Pour elle, il est question de cibler de nouveaux clients et de profiter de cette période d’inactivité pour préparer la relance.

La neggaffa Tadlaouia, elle, met cette période d’inactivité à profit en dispensant des cours à distance en webinaire au personnel du secteur. Le respect de la distanciation sociale, une des mesures restrictives édictées pour freiner la propagation du coronavirus oblige. La formation est axée sur l’organisation, la prise en charge et la mise en beauté de la mariée. Outre la formation, Tadlaouia fait la publicité de ses nouvelles collections de caftans sur les réseaux sociaux. De quoi susciter, espère-t-elle, l’intérêt des futurs mariés.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Mariage

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact