Australie : trois ans de prison pour avoir agressé une musulmane enceinte

5 octobre 2020 - 15h20 - Monde - Ecrit par : I.L

Un Australien de 44 ans a été condamné à trois ans de prison ferme. Il a agressé violemment en novembre 2019 une femme musulmane enceinte après avoir proféré des insultes islamophobes.

Cette agression islamophobe avait été dénoncée dans toute l’Australie. La victime, Rama Elasmar, enceinte de 38 semaines au moment de l’agression a reçu 15 coups de poing et de pied de l’agresseur dans un café de Sydney où elle se trouvait avec des amis, rappelle BBC. Elle a eu la vie sauve grâce à des clients et aux employés du café.

Près de deux ans après cette attaque, la justice a rendu son verdict. Le mis en cause a par ailleurs refusé l’aide juridique qui lui a été proposée et a préféré se défendre seul. Mais il n’a pas réussi à convaincre les juges.

Sujets associés : Droits et Justice - Australie - Islamophobie - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Chichaoua : elle fuit le domicile conjugal pour échapper aux agressions sexuelles de son beau-père

Un sexagénaire a été écroué à la prison de l’Oudaya par le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech. Il lui est reproché le viol de sa belle-fille en l’absence...

Un vol qui a failli coûter la vie à 25 personnes

Un homme a été condamné à 10 ans de prison ferme. Il lui est reproché le vol de tuyaux d’oxygène en cuivre à l’hôpital Mohammed VI de Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».