Un Marocain en prison pour avoir diffusé des photos intimes de sa femme

15 octobre 2020 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un homme a été condamné à 3 ans de prison ferme par le tribunal de première instance d’Oujda. Il lui est reproché la diffusion des photos intimes de sa femme sur les réseaux sociaux.

Tout est parti de la découverte par la femme de ses photos intimes sur les réseaux sociaux. Elle avait autorisé son mari à fermer tous ses comptes en lui donnant son mot de passe. En lieu et place, celui-ci avait continué à les utiliser à son insu. Il engageait même des discussions privées avec d’autres personnes sous le profil de son épouse, rapporte Al massae.

Pis, il aurait violemment agressé son épouse lorsqu’elle a tenté d’en connaître davantage. Il est allé plus loin en la menaçant de diffuser plus de photos si elle tente de le dénoncer. C’était sans compter sur la détermination de la femme à obtenir gain de cause. Elle a déposé une plainte auprès des autorités judiciaires contre son mari.

Outre les peines privatives de liberté, le mari a également écopé d’une amende de 80 000 dirhams, conformément aux dispositions de la loi sur la protection des données personnelles.

Sujets associés : Oujda - Droits et Justice - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Chichaoua : elle fuit le domicile conjugal pour échapper aux agressions sexuelles de son beau-père

Un sexagénaire a été écroué à la prison de l’Oudaya par le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech. Il lui est reproché le viol de sa belle-fille en l’absence...

Un faux médecin arnaque une centaine de personnes à Kénitra

Un escroc aux multiples identités a été interpellé par la police judiciaire de Kénitra. Il a été présenté au procureur du roi pour répondre de ses actes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.