Maroc : circonstances atténuantes pour une femme divorcée coupable d’infanticide

5 décembre 2020 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat a condamné une femme divorcée à 4 ans de prison ferme, pour homicide volontaire, prostitution et outrage à magistrat. La trentenaire avait tué son bébé, faute de pouvoir reconquérir son ex-mari.

Bien que séparée de son mari, la trentenaire continuait d’entretenir des relations intimes avec son ex-époux. Elle souhaitait avoir un enfant pour le forcer à revenir vers elle, a-t-elle confié au juge.

Excédée par la réaction de son ex-mari, la jeune femme a décidé de se débarrasser de l’enfant. Elle l’a d’abord étouffé, puis emballé le corps dans un sac en plastique avant de le dissimuler à l’intérieur du congélateur. Au commissariat, sa sœur a déclaré un décès par mort naturelle.

La mise en cause a été confondue grâce aux résultats de l’autopsie. Elle a fini par se rétracter et avouer son meurtre aux enquêteurs. La jeune femme a été placée en détention provisoire à la prison d’El Arjat à Salé, avant de comparaître jeudi devant le juge d’instruction, qui lui a accordé des circonstances atténuantes.

Sujets associés : Rabat - Enfant - Homicide

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Double infanticide près de Taza

Une femme a été interpellée vendredi dernier, suite à un double infanticide perpétré à son domicile au douar Tourtout, à proximité de Taza.

Un conflit conjugal à l’origine du triple infanticide de Casablanca

Les trois jeunes enfants, froidement assassinés par leur propre mère, sont décédés jeudi, en raison des conflits conjugaux entre leurs deux parents. Ils ont été drogués par leur...

Nouveaux rebondissements dans l’affaire du triple infanticide à Casablanca

Le procureur général près la Cour d’appel de Casablanca a déféré, lundi 4 mai, la mère accusée d’un triple infanticide devant le juge pour instruction du...

Tiznit : elle tue son enfant et incrimine son ex-mari

Les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté une mère accusée d’avoir tué son enfant de deux ans dans la province de Tiznit.

Nous vous recommandons

Rabat

Reprise imminente des travaux de la gare de Rabat-ville

Après trois ans d’interruption, les travaux de la gare ferroviaire de Rabat-ville devraient reprendre dans les tout prochains jours.

Abdellatif Ouahbi victime d’un accident de la circulation

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi a été victime d’un accident de la circulation survenu jeudi 20 mai à Rabat. Il s’en est sorti avec des légères blessures.

Le Maroc lève 2 milliards de dollars sur les marchés de la dette

Face à l’impact du Covid-19 sur son économie, le Maroc entend lever 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux de la dette souveraine.

Le rappeur 7liwa arrêté par la police

Le rappeur controversé Ihab Iqbal, dit 7liwa, se trouvait à Rabat, dimanche, pour participer aux manifestations contre le pass vaccinal. L’artiste a été interpellé par la police durant plusieurs heures avant d’être...

Le dirigeant de Dubaï festoie avec ses proches au Maroc

Mohammed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, Premier ministre et ministre de la Défense des Émirats arabes unis et ses proches sont arrivés, jeudi, à bord d’un vol spécial qui a atterri à l’aéroport de...

Enfant

Retours forcés des mineurs : le cas du jeune Achraf devant la justice

Le procureur de Sebta a ouvert une enquête sur le cas du jeune Achraf renvoyé au Maroc après avoir rejoint l’Espagne à la nage. Il a demandé la vidéo non éditée de Reuters qui retrace la scène de l’accueil puis du retour de l’adolescent et dans laquelle il...

Mineurs non accompagnés : l’UE félicite le Maroc pour la prise en main du dossier

L’Union européenne (UE) a félicité mardi le Maroc pour avoir pris la décision de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés en situation irrégulière dans certains pays européens.

Castille-et-León : le premier bébé de 2022 est Marocain

Le premier bébé arrivé au monde en 2022 à Castille-et-León (Nord de l’Espagne) est Marocain. De sexe féminin, il a vu le jour seulement six minutes après 00 heure le 1ᵉʳ janvier et se prénomme Sara.

Espagne : soupçonnant sa fille d’être lesbienne, une Marocaine agresse violemment sa fille

Le tribunal pénal de Palma a condamné lundi une Marocaine à sept mois et demi de prison et au paiement de 1 150 euros de dommages-intérêts à sa fille de 13 ans, victime de violences de sa part, après avoir publié sur Instagram une photo avec le drapeau...

Retour des mineurs : le Maroc n’a pas fourni les renseignements demandés par l’Espagne

L’Espagne attend toujours les informations demandées au Maroc sur les 700 mineurs non accompagnés encore à Ceuta, pour lancer la procédure de leur rapatriement.

Homicide

El Jadida : un père et son fils condamnés pour le meurtre de leur voisin

Dix ans de prison pour un père et vingt ans pour son fils, tous deux condamnés à El Jadida, pour le meurtre de leur voisin.

Meurtre de deux enfants à Marrakech : les voisins sous le choc (reportage)

Le quartier « Bab Ksiba », à Marrakech a été dimanche matin, bouleversé par une tragédie. Deux enfants âgés de 12 et 14 ans ont été froidement assassinés dans la maison où ils vivaient avec leur père et leur...

Maroc : elle tue son mari et tente de masquer son crime

Sur ordre du Parquet général, une femme mariée, résidant au quartier Msalla à Zagora, a été placée en garde à vue, pour son implication présumée dans le meurtre de son époux.

13 ans après la mort de son fils, elle va enfin connaître la vérité (vidéo)

13 ans après la disparition tragique du jeune Thami Bennani, retrouvé mort dans une plage à Mohammedia, le procès en appel des 3 mis en cause, poursuivis pour non dénonciation de crime et homicide involontaire, a été ajourné au 17 juillet...

Double homicide en moins de 24h à Tanger

La ville de Tanger a enregistré deux meurtres jeudi et vendredi. Il s’agit de deux hommes, âgés respectivement de la cinquantaine et la trentaine, mortellement poignardés en moins de 24h.