D’autres binationaux pourraient suivre l’exemple de Brahim Díaz

18 mars 2024 - 11h00 - Sport - Ecrit par : P. A

Le cas de Brahim Diaz, qui a choisi le Maroc comme nationalité sportive au détriment de l’Espagne, risque de faire des émules. Plusieurs joueurs d’origine marocaine pourraient se décider à rejoindre les Lions de l’Atlas.

La région de Murcie regorge de nombreux joueurs d’origine marocaine qui pourraient suivre l’exemple de Brahim Diaz et choisir de jouer pour le Maroc. C’est le cas de Mourad Daoudi. Né le 27 mai 1998 à Balsapintada, le jeune attaquant a fait ses débuts dans les catégories de jeunes du Real Murcia, mais n’a pu intégrer l’équipe A. Après un bref passage à Burgos, il évolue actuellement à Elche. Mourad n’a jamais joué pour les catégories inférieures espagnoles et pourrait rejoindre le Maroc, relaie La verdad.

Contrairement à ce dernier, Nabil Touaizi, né le 1ᵉʳ février 2001 à Santomera, a déjà un parcours exceptionnel. Le jeune joueur a déjà joué dans les équipes de jeunes de Valence, Manchester City et l’Espanyol. L’attaquant hispano-marocain, qui évolue cette saison dans l’équipe réserve de l’Atlético de Madrid, a aussi participé au championnat d’Europe des U-17 avec l’Espagne, avant de choisir de jouer pour le Maroc lors de la coupe d’Afrique des U-20 en 2021 et des matchs amicaux U-23 en 2022. L’année dernière, il n’a joué pour aucun des deux pays.

À lire : Football : la “guerre” des binationaux s’intensifie entre l’Espagne et le Maroc

Rachad Fettal est un autre joueur marocain de Murcie. Né à Pachuca le 16 janvier 2005, il a intégré l’équipe de jeunes d’Almeria à l’âge de 16 ans et a fait ses débuts en équipe première en décembre dernier face au Betis. Le jeune joueur a déjà joué dans les catégories inférieures de l’Espagne (U-18) et du Maroc (U-20), où il a respectivement inscrit deux buts en trois matchs et un but en cinq matchs. Evoluant à l’Atlético de Madrid (U-19), Adnane Bensaad, né le 21 janvier 2005, lui, a rejoint l’équipe U-20 du Maroc.

Quant à Hicham Khaloua, né le 7 mai 1995 à San Javier, il a évolué dans les équipes réserves d’Almería, Celta, Castellón, Melilla, UCAM ou Cadix. Depuis 2020, il joue au Maroc. L’attaquant a passé deux saisons au Moghreb Tétouan avant d’intégrer l’effectif de l’Union de Touarga de Rabat. Ismail El Harchi, né à Santomera le 30 janvier 1999, a aussi déjà joué pour le Maroc. Le joueur de 25 ans avait joué pour Estudiantes Murcia, Ciudad de Murcia, l’équipe réserve de Cartagena, puis l’équipe américaine des Greensboro Spartans. Il n’a rejoint l’équipe de Formentera, un club de deuxième division, que cette saison.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Football - Lions de l’Atlas - Brahim Diaz - Nationalité sportive

Aller plus loin

Football : le Maroc à la chasse aux binationaux

Le Maroc poursuit sa quête de talents binationaux pour renforcer son équipe nationale, en prévision de la Coupe d’Afrique des nations 2025 et la Coupe du monde 2030. Plusieurs...

Football : les binationaux que le Maroc a « volés » à l’Espagne

Le cas de Brahim Diaz, qui a décidé de jouer pour l’équipe marocaine au détriment de la Roja, ramène sur le tapis la rivalité saine qui a toujours existé entre les deux pays en...

Oussama El Azzouzi : un rude concurrent pour Sofyan Amrabat

L’international marocain Oussama El Azzouzi, du club italien de Bologne, a ouvert le score et délivré une passe décisive lors du match face à l’AS Roma (3-1), comptant pour la...

Yusi, l’autre binational que le Maroc veut "voler" à l’Espagne

Le Maroc et l’Espagne se disputent actuellement plusieurs joueurs binationaux. En dehors de Lamine Yamal et Brahim Diaz, les deux pays se livrent également une rude concurrence...

Ces articles devraient vous intéresser :

Score nul et sans saveur entre le Maroc et la Mauritanie

Les Lions de l’Atlas n’ont pas réussi à rugir face aux Mourabitounes ce mardi soir à Agadir. Le match amical entre les deux équipes s’est soldé par un score nul et vierge (0-0).

Djamel Belmadi admire le parcours de Walid Regragui

Djamel Belmadi, sélectionneur de l’équipe nationale algérienne de football, ne cache pas son admiration pour Walid Regragui, le technicien marocain, qui a amené les Lions de l’Atlas à atteindre les demi-finales de la dernière coupe du monde, un stade...

Mondial 2022 : Anass Zaroury pour remplacer Amine Harit

Une semaine après la publication de la liste finale pour le Mondial, le sélectionneur de l’équipe du Maroc a convoqué un autre talent du vivier belge pour remplacer Amine Harit, blessé.

Christophe Galtier attend beaucoup plus d’Achraf Hakimi

L’entraineur du Paris Saint-Germain Christophe Galtier a salué les belles performances de l’international marocain Achraf Hakimi durant la coupe du monde Qatar 2022. Il dit être également satisfait de sa première partie de saison avec les Parisiens.

Ça se complique pour Sofyan Amrabat

Alors que le mercato finit début septembre, le transfert de l’international marocain Sofyan Amrabat à Manchester United qui souhaite tant le recruter pourrait ne pas se concrétiser.

Abdelhak Nouri « réagit » à l’hommage rendu par les joueurs marocains

L’hommage rendu par les joueurs marocains à Abdelhak Nouri, jeune joueur de l’Ajax Amsterdam victime d’un arrêt cardiaque en 2017, l’a fait réagir.

Le Maroc fait pleurer Cristiano Ronaldo

Des Marocains qui font la fête et un Cristiano Ronaldo qui pleure. Ce soir, l’un des meilleurs joueurs de tous les temps a sans doute fait son dernier match international.

4 ans après, Abderrazak Hamdallah présente ses excuses

Quatre ans après l’affaire penalty gate, l’international marocain Abderrazak Hamdallah est revenu, pour la première fois, sur les faits, présentant officiellement ses excuses au public marocain.

Mondial 2022 : un 3ᵉ match amical pour les Lions de l’Atlas  ?

À quelques semaines du mondial, l’équipe marocaine de football pourrait disputer un match amical aux Émirats arabes unis, dans le cadre de sa préparation à la compétition.

Un ballon hyper connecté pour le match Maroc-France

La FIFA a présenté «  Al Hilm  », le ballon officiel des quatre derniers matchs de la Coupe du monde dont celui qui oppose le Maroc à la France.