L’avenue Mohammed V de Rabat se refait une beauté

30 mai 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Après l’achèvement de la première phase prenant en compte le boulevard Hassan 2 et la poste fin 2020, la seconde phase des travaux de réaménagement de l’avenue Mohammed V a démarré. Cette opération concerne la poste et la mosquée Assouna.

Redonner un nouveau visage au patrimoine des façades de l’avenue Mohammed V, c’est le principal but de cette grande opération d’aménagement. Le démarrage des travaux s’inscrit dans le cadre d’une convention hors programme Rabat ville lumière avec un budget global de 250 millions de dirhams, fait part L’Économiste. 30 millions de dirhams seront destinés à la mise en valeur patrimoniale des façades des immeubles. 30 autres millions de DH serviront pour la réalisation des travaux d’aménagement de la voirie, des places et des espaces verts de cette zone.

26 millions de DH permettront de refaire l’éclairage public, tandis que le coût du déplacement des réseaux est d’environ 14 millions de DH. Les 150 millions de DH restants serviront pour la construction de deux parkings souterrains de 885 places, afin de faciliter le stationnement et rendre flexible la mobilité et le déplacement au niveau de cette zone à forte fréquentation, précise une source proche du dossier.

Par ailleurs, un appel d’offres a été lancé d’une part, pour la conception, l’étude, la construction, l’équipement, l’aménagement et la gestion déléguée de ces deux parkings, et de l’autre, pour la gestion déléguée du parking souterrain de Bab El Had (500 places) dont les travaux ont été achevés en novembre 2020. D’autres chantiers sont également lancés dans cette zone. On peut citer entre autres, le projet d’aménagement du siège de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel de Rabat. Pour ce projet, une villa coloniale située au centre-ville non loin de Bank Al-Maghrib est en cours de réaménagement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Routier - Développement

Aller plus loin

Les travaux de l’autoroute Nador-Guercif lancés

La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), maître d’ouvrage délégué pour la réalisation de l’autoroute Guercif-Nador vient de prendre officiellement en main le projet....

Les travaux de la voie express Tiznit-Dakhla avancent à grands pas

Les travaux de la voie express Tiznit-Dakhla avancent bien. Actuellement, le taux de réalisation dépasse les 38 %, a indiqué mercredi, le chef de chantier à la direction...

Une vaste campagne de propreté lancée à Rabat

Réuni en urgence jeudi dernier, le conseil communal de la ville de Rabat a décidé de prendre en main le service de propreté de la ville en lançant une vaste campagne de salubrité.

Autoroutes du Maroc : des chantiers en cours et un résultat positif

Autoroutes du Maroc (ADM) vient de publier son rapport annuel au titre de l’année 2019, faisant ressortir un résultat positif supérieur à l’année précédente. La société...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

L’aéroport de Tanger fait peau neuve

Le projet de développement et d’expansion de l’aéroport Ibn Batouta, vise à contribuer au développement touristique et économique de la ville de Tanger. La commune apporte une contribution financière.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.