Maroc : un avocat et ses frères accusés d’avoir séquestré un officier de police

30 novembre 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

La police a arrêté vendredi dernier à Benslimane un avocat et deux de ses frères, membre du barreau. Ils sont accusés de séquestration et d’agression contre un fonctionnaire de police.

Compte tenu de la lourdeur des charges qui pèsent contre le mis en cause, le procureur général du roi près la Cour d’appel de Casablanca a ordonné sa mise en détention préventive et celle de ses deux frères, arrêtés pour les mêmes raisons. Ces derniers ont été entendus par la police avant d’être déférés devant le Parquet en état de détention.

Mais qu’est ce qui s’est passé pour qu’un avocat bien renseigné sur la loi, en vienne à la violer ? Selon le quotidien Assabah, tout est parti d’une plainte déposée par les voisins de l’avocat pour tapage nocturne. La police s’est déplacée sur les lieux pour essayer de ramener un peu de quiétude aux habitants qui n’en pouvaient plus du bruit assourdissant qui provient continuellement de la maison de l’avocat.

Mais les échanges entre ce dernier et l’officier de police sont très tôt devenus houleux au point où les frères de l’avocat ont agressé l’officier et l’ont ensuite entraîné de force à l’intérieur de la maison. Une brigade spéciale sera envoyée sur place pour libérer l’officier séquestré et procéder à l’arrestation de l’avocat et ses frères.

Une enquête a été ouverte pour agression contre un fonctionnaire de police pendant l’exercice de ses fonctions. Les mis en cause sont également poursuivis pour séquestration et ivresse publique. Selon le quotidien, l’instruction de cette affaire revêt un caractère secret.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Violences et agressions - Séquestration - Arrestation

Aller plus loin

Rabat : un avocat condamné pour outrage à l’islam

Le tribunal de première instance de Khemisset a condamné, lundi, un avocat relevant du barreau de Rabat à 3 ans de prison ferme pour insulte, atteinte à l’honneur de...

Nouvelle affaire de séquestration et d’enlèvement à Casablanca

Les éléments de la police judiciaire du district Mers Sultan-Al Fida à Casablanca en étroite coordination avec leurs homologues de Mohammedia et les services de la gendarmerie...

Un avocat radié du barreau pour un post sur Facebook

Un avocat a été radié du barreau de Casablanca pour avoir atteint à l’honneur et à la probité à travers un post sur Facebook. Telle est la décision rendue par la Chambre...

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.