Les Marocains ont déclaré 2,3 milliards de DH à l’étranger

25 décembre 2020 - 22h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Les biens et avoirs détenus à l’étranger se sont établis à 2,3 milliards de DH, au 23 décembre, selon l’Office des changes qui prévoyait 4 à 5 milliards de DH.

Selon Hassan Boulaknadel, directeur de l’Office des Changes, cette première opération a permis de régulariser 70 ans de pratiques illégales. « Celle d’aujourd’hui porte sur les six dernières années », a-t-il fait savoir. À l’en croire, l’amnistie de cette année vise à accorder aux résidents marocains détenant à l’étranger des avoirs, des biens ou des actifs financiers non déclarés « la dernière chance » d’être à jour avant 2021. Ils n’ont encore que quelques jours avant de faire leur déclaration avant l’opérationnalisation de l’échange international des données. Selon l’Office des changes, cette amnistie prend en compte les avoirs et liquidités des Marocains résidents (personnes physiques ou morales), et constitués avant le 30 septembre 2019.

Quant au taux de la contribution libératoire, il est fixé à : 10% de la valeur d’acquisition des biens immeubles détenus à l’étranger ; de la valeur de souscription ou d’acquisition des actifs financiers et des valeurs mobilières et autres titres de capital ou de créances détenus à l’étranger. Il est également estimé à 5% du montant des avoirs liquides en devises rapatriés au Maroc et déposés dans des comptes en devises ou en dirhams convertibles. Aussi, est-il fixé à 2% des liquidités en devises rapatriées au Maroc et cédées sur le marché des changes contre la monnaie nationale.

L’Office rappelle par ailleurs que ces déclarations se font sous anonymat total des déclarants. Ils sont libérés de tout paiement d’amendes ou de pénalités, exemptées de tout impôt afférent à ces biens ou avoirs et de toute poursuite administrative ou judiciaire, précise-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office des changes - Amnistie fiscale

Aller plus loin

Maroc : du nouveau pour l’amnistie des avoirs étrangers

Le mode opératoire de l’amnistie des avoirs étrangers pourrait subir quelques changements d’ici quelques semaines, et ceci dans la loi des Finances rectificative promise par le...

Avoirs à l’étranger : toutes les explications en vidéo

Dans le cadre de l’opération de régularisation spontanée 2020 relative aux avoirs à l’étranger, qui s’étalera sur la période du 1ᵉʳ janvier au 31 octobre 2020, l’Office des...

Avoirs liquides non déclarés, le 15 décembre, il sera trop tard

La souscription à l’amnistie sur les avoirs liquides non déclarés a été encore prorogée jusqu’au 15 décembre. Le but est de permettre est de régulariser sa situation auprès des...

Maroc : les Avoirs officiels de réserve (AOR) en baisse

Dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l’exercice 2019, Bank Al-Maghrib (BAM) a indiqué qu’à la date du 24 juillet 2020, les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Traque aux fraudeurs : les influenceurs marocains dans le collimateur du fisc

La direction générale des impôts (DGI) vient d’adresser une mise en demeure aux influenceurs possédant des biens ou recevant de l’argent de l’étranger, les invitant à les déclarer et à payer l’impôt correspondant.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.