Belgique : une chanteuse d’origine marocaine perd son permis pour avoir filmé dans un tunnel

20 avril 2024 - 09h30 - Belgique - Ecrit par : P. A

La chanteuse anversoise d’origine marocaine, Jamilla Baidou, a été condamnée lundi par le tribunal de police de Sint-Niklaas à un an d’interdiction de conduire pour avoir stationné sa voiture dans le tunnel de Liefkenshoek en 2022 pour réaliser des vidéos en pleine nuit.

En plus de l’interdiction de conduire d’un an, la Youtubeuse a été déclarée « définitivement inapte physiquement et mentalement à conduire une voiture ». Une peine qu’elle juge trop sévère. « Je serais d’accord avec une interdiction de conduire d’un an, mais cette année ne commence qu’après avoir prouvé que je suis ‘saine d’esprit’ », a réagi Jamila Baidou dans une vidéo sur YouTube.

À lire : Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Et de poursuivre : « Quand on sait que d’autres personnes qui ont commis des faits bien pires reçoivent des peines plus légères, je trouve cela exagéré ». La chanteuse anversoise compare sa peine à celle de Sofiane Kiyine, le Belgo-marocain de l’OH Leuven qui a été condamné à une peine avec sursis pour conduite en état d’ivresse et à une vitesse de 138 km/h, provoquant un accident spectaculaire à Flemalle le 30 mars 2023.

À lire : Après son accident spectaculaire, Sofiane Kiyine devant la justice

La Youtubeuse d’origine marocaine a également dénoncé le traitement qui lui est fait dans la presse. « Je passe pour une psychopathe », a déclaré Baidou, soutenant que ce « verdict affecte mon travail, ma vie sociale et ma santé mentale ». L’Anversoise a conclu par ce conseil : « Quand vous conduisez, ne faites pas de bêtises comme moi. Si vous ne voulez pas être dans la merde pendant deux ans, respectez les règles ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Youtube

Aller plus loin

Maroc : une Youtubeur condamné à 4 ans de prison

La Cour d’appel d’Agadir vient d’augmenter à quatre ans de prison la peine du youtubeur Reda Taoujni, condamné en première instance à deux ans de prison ferme pour diffamation...

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à...

Après son accident spectaculaire, Sofiane Kiyine devant la justice

Sofian Kiyine, le Belgo-marocain de l’OH Louvain, qui a provoqué un accident spectaculaire à Flemalle, le 30 mars 2023, est jugé devant le tribunal de police de Liège. Le...

Un ministre marocain fait condamner un Youtuber à 2 ans de prison

Mohamed Reda Taoujni, Youtubeur marocain, a été condamné à deux ans de prison ferme, 20 000 dirhams d’amende et un dirham symbolique par le tribunal de première instance d’Agadir.

Ces articles devraient vous intéresser :

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Saad Lamjarred sanctionné par Youtube ?

Le chanteur marocain Saad Lamjarred explique les raisons qui seraient derrière la baisse inquiétante du nombre de vues de ses chansons sur la plateforme YouTube.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.

Attaque contre l’artiste marocain Hatim Ammor

L’artiste marocain Hatim Ammor affirme avoir été victime d’une tentative de piratage de sa chaîne officielle YouTube. Dans une publication partagée sur son compte Instagram, l’auteur de la célèbre chanson « Ana El Awal » a expliqué que cette tentative...

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.