Après son accident spectaculaire, Sofiane Kiyine devant la justice

21 février 2024 - 16h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Sofian Kiyine, le Belgo-marocain de l’OH Louvain, qui a provoqué un accident spectaculaire à Flemalle, le 30 mars 2023, est jugé devant le tribunal de police de Liège. Le verdict est attendu le 19 mars.

Le 30 mars dernier, Sofian Kiyine a subi un grave accident de la route. Alors qu’il était en voiture le long des quais de Meuse, à hauteur de Flémalle dans le sens Liège vers Flémalle, il a violemment heurté un rond-point avant d’être éjecté à plusieurs mètres et de traverser le mur du hall omnisports Louis Melin, situé à l’entrée de la commune de Flémalle, au croisement du quai Destrée et de la rue du Passeur d’eau. Le joueur belgo-marocain conduisait à une vitesse supérieure à 130 km/h sur une portion de route limitée à 90 km/h. Onze secondes avant le crash, des filles s’entraînaient encore à l’endroit de l’accident. Des caméras installées dans le gymnase montrent comment elles sont terrifiées. La vie des enfants qui se trouvaient dans les vestiaires et les douches qui avaient précédemment été entraînés était aussi en danger. Blessé, le milieu offensif à l’OH Louvain a été transporté à l’hôpital par les pompiers de Liège. Il a souffert de fractures multiples, mais il a pu recouvrer la santé. Par la suite, le footballeur a été contrôlé positif au test d’alcoolémie. Il apparaît qu’il avait un taux d’alcool de 1,72 pour mille dans le sang au moment de l’accident. Le club de football OH Leuven décide de suspendre Kiyine. Mi-juin, il est autorisé à reprendre l’entraînement pour la nouvelle saison après avoir envoyé un signal clair. Il a demandé de son propre chef un éthylotest pour son véhicule.

À lire : Sofian Kiyine : un retour au jeu après un accident spectaculaire

Cette semaine, Kiyine a comparu devant le tribunal de police de Liège, en présence de ses parents et de son avocat. À la barre, il insiste sur le fait qu’il a eu un « malaise ». « J’avais chaud et froid en même temps, a-t-il témoigné. […] J’ai commencé à trifouiller l’air conditionné de ma voiture, mais cela n’a pas aidé. La dernière chose dont je me souviens, c’est d’avoir été dépassé par une voiture. Après, je ne me souviens de rien. » Pas de quoi convaincre le tribunal. « Comment se fait-il que vous ayez pu envoyer un message Whatsapp une minute avant l’accident si vous vous sentiez si mal ? Cela aurait pu avoir des conséquences bien plus tragiques », a déclaré le procureur sur un ton de réprimande. L’avocat Steve Van Laenen prend la défense de Sofiane. « Mon client a perdu connaissance et a involontairement appuyé sur l’accélérateur, ce qui a fait bondir son véhicule vers l’avant », a-t-il plaidé. Le président du tribunal ne l’entend pas de cette oreille. Selon lui, l’excès d’alcool pourrait être à l’origine de ce malaise. « Mon client a à peine freiné. Il est clair qu’il ne réalisait pas ce qui était en train de se passer », a ajouté Van Laenen.

À lire : Accident spectaculaire : Sofian Kiyine affirme avoir « bu de l’alcool »

Kiyine lui-même se dit heureux qu’il n’y ait pas eu de victimes. « Car cela m’aurait poursuivi toute ma vie », assure-t-il. Le ministère public a requis une interdiction de conduire de quatre mois et une amende de 2 400 euros. La défense a demandé une peine avec sursis, notamment parce qu’il a déjà été « publiquement crucifié » ces derniers mois. Le verdict sera rendu le 19 mars.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Liège - Sofiane Kiyine

Aller plus loin

Mauvaise nouvelle pour Sofian Kiyine

Alors qu’il s’apprêtait à quitter l’hôpital, Sofian Kiyine, milieu de terrain international marocain, victime d’un accident spectaculaire le 30 mars à Flémalle, dans la province...

Sofian Kiyine : un retour au jeu après un accident spectaculaire

Le footballeur Sofian Kiyine s’apprête à retrouver son club, l’Oud-Heverlee Louvain (OHL), quelques semaines après un accident spectaculaire survenu à Flémalle.

Le joueur Sofian Kiyine entre la vie et la mort après un accident (vidéo)

Sofian Kiyine, 25 ans, milieu offensif de l’OH Louvain en Belgique, se trouve dans un état très grave suite à un terrible accident de la route survenu jeudi à Flémalle, dans la...

Accident spectaculaire : Sofian Kiyine affirme avoir « bu de l’alcool »

Le joueur de football Sofian Kiyine, milieu de terrain du club belge Oud-Heverlee Louvain, a été contrôlé positif au test d’alcoolémie après un accident de la route survenu le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.