Belgique : un Marocain conseille la diversité dans l’entreprise

10 septembre 2011 - 12h13 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Depuis les attentats du 11 septembre à New York, l’Islam rimerait avec "mauvaises nouvelles" en Belgique. Les jeunes d’origine maghrébine, notamment Marocains, sont si "stigmatisés et rejetés" qu’ils se réfugient dans l’Islam, note Houssein Boukhriss assistant social, formateur et médiateur d’origine marocaine.

A Bruxelles principalement et en Belgique en général, les jeunes issus de l’immigration ont l’impression que toutes les portes se ferment sur eux, regrette Houssein Boukhriss, dont la mission est de faciliter le contact entre les Belges, notamment les employeurs potentiels flamands, et de jeunes d’origine étrangère.

Dans un entretien au quotidien belge Le Soir, Boukhriss affirme pourtant que ces jeunes, souvent qualifiés, ne demandent qu’à travailler et conseille aux employeurs de ne pas recruter que des travailleurs issus du même pays "pour éviter les effets de groupe" et favoriser le dialogue entre les personnes de différentes confessions.

Si les Flamands prennent tous leurs congés durant le carnaval d’Alost, les Marocains préfèrent prendre leurs vacances durant le mois de Ramadan, fait remarquer Hossein, d’où son idée de mélanger des employés de différentes communautés au sein d’une même entreprise afin d’éviter que les dates de congé ne coïncident.

Le médiateur marocain qui encourage les jeunes d’origine étrangère à apprendre le flamand en raison des opportunités d’emplois qu’offre la Flandre, apprend à ces jeunes à avoir confiance en eux et à mieux se comporter en entreprise.

Tags : Belgique - Bruxelles - Intégration - Emploi - Immigration - Chômage - Houssein Boukhriss

Nous vous recommandons

La mer d’Alboran, au large du Maroc, suscite l’inquiétude des scientifiques

Le livre « Mer d’Alborán : Écosystèmes et ressources marines » a été présenté au public lundi. Publié aux éditions Springer et réalisé avec la coordination de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO), il contient toutes les informations scientifiques les plus...

Une enseignante israélienne met en avant la cuisine marocaine et la darija (vidéo)

Ruti Ben Ami, enseignante israélienne, construit le pont entre la langue arabe et la cuisine marocaine. Elle rêve d’une véritable paix entre les Juifs et les Arabes.

Vague de chaleur dans plusieurs provinces marocaines (+48 degrés)

Une vague de chaleur, type Chergui, est attendue dans la majeure partie du Maroc à partir de vendredi 9 juillet, avec des températures qui connaîtront une hausse sensible. Cette hausse dépassera la normale mensuelle de 5 à 10...

Voici la prime que recevront les joueurs du Raja en cas de victoire

Pour motiver les joueurs, la direction du Raja a décidé d’accorder une belle prime aux joueurs s’ils remportent la finale de la Coupe Mohammed VI. Les dirigeants attendent énormément de cette finale parce qu’une victoire pourrait redonner du souffle aux...

Marhaba 2021 : pourquoi la ligne Portimão / Tanger-Med tarde ?

Le Maroc et le Portugal ont entamé il y a quelques semaines des échanges en vue d’établir une liaison entre les ports de Portimão et Tanger-Med. Face au silence qui plane sur ce projet donnant lieu à des spéculations, une source proche du dossier apporte...

L’espagnolité de Ceuta et Melilla « est incontestable et non négociable »

Le Parti socialiste de Melilla a affirmé que l’espagnolité de Ceuta et Melilla « est incontestable et non négociable » pour le gouvernement.

Maroc : tué pour 1000 DH

À Ain Aicha, un individu a asséné un coup de couteau mortel à son ami qui lui réclamait le remboursement de sa dette. Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie de Taounate ont arrêté le présumé...

Le Maroc va importer du gaz via l’Espagne

Le Maroc a demandé l’aide de l’Espagne pour importer du gaz qu’il aura acheté sur les marchés internationaux sous forme liquéfiée et ensuite transformé dans les usines de regazéification espagnoles.

L’Algérie et le Maroc au bord de la guerre

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir tué trois routiers algériens lors d’une attaque par drone dans le Sahara. Elle entend réagir à cette supposée attaque, faisant craindre une guerre dans la région.

Biarritz : toujours aucune nouvelle de Nabil Tourougui et de sa compagne

Disparus à Biarritz depuis lundi 21 février, Nabil Tourougui, 23 ans, et Roxane Benest, 21 ans, n’ont donné aucun signe de vie. Les recherches se poursuivent pour retrouver ce jeune couple.