Assassinat de Samira Bekkar en 2008 : la justice rouvre le dossier

24 janvier 2023 - 20h00 - Belgique - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le parquet veut juger en cour d’assises l’homme d’affaires Wim Beckmann, principal suspect du meurtre de Samira Bekkar, 27 ans, une Marocaine dont le corps sans vie a été retrouvé en 2008 dans la propriété de ce dernier, près d’Anvers.

Intervenant à cette adresse pour un incendie, les pompiers ont découvert le corps sans vie de la jeune femme qui avait passé la soirée et une partie de la nuit dans un club du quartier Louise avec Beckmann qui fêtait ses 50 ans. L’homme d’affaires qui a fait fortune dans la vente de téléphones portables et de téléviseurs plasma, est accusé d’assassinat. Mais depuis quinze ans, l’affaire n’a pas été élucidée, Beckmann ayant totalement disparu de la circulation depuis 2016, rapporte La Dernière Heure.

Le principal suspect résidait à Merksplas, la banlieue chic d’Anvers. Samira Bekkar, la victime, travaillait comme vendeuse dans ses sociétés et résidait avec sa famille dans le quartier Peterbos à Anderlecht. Pour ses parents, Samira n’a pas été la petite-amie de l’homme d’affaires. L’enquête ouverte a permis de découvrir que la jeune femme ne percevait plus de salaire depuis trois mois et que Beckmann attirait les femmes chez lui. Une jeune Anversoise, Laila, a confié aux enquêteurs avoir été séquestrée dans la propriété de Beckmann qui l’aurait forcée à du sexe. Mais cette accusation n’a pu être prouvée.

À lire : Canaries : la famille d’un Marocain réclame justice 14 ans après son décès

Après une soirée arrosée le samedi 26 juillet 2008, Samira Bekkar, mise en confiance, aurait accepté de suivre Beckmann à sa résidence à Merksplas au petit matin. À leur arrivée sur les lieux vers 10 heures, les pompiers ont trouvé dans une des chambres le corps sans vie de Samira, gisant sur un lit à côté de celui de Beckmann, inanimé mais vivant. Les deux auraient reçu des projectiles, l’un touchant Samira à la tête, la tuant sur le coup, et les autres causant des blessures à Beckmann. Selon la version de ce dernier, des inconnus s’étaient introduits dans la propriété pour en finir avec lui, estimant être victime d’un règlement de comptes.

Après trois mois de détention préventive, Beckmann, qui clamait son innocence, a été libéré. Le 2 juin 2015, la chambre du conseil a clos l’instruction et trouvait qu’il y avait des charges suffisantes contre l’homme d’affaires qui a disparu une année plus tard. Il aurait fui en Allemagne et Dubaï. Une demande de renvoi du dossier devant la cour d’assises a été déposée à la chambre des mises en accusation d’Anvers. Âgé de 64 ans aujourd’hui, Beckmann encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre volontaire avec préméditation (assassinat), incendie volontaire de la villa et du véhicule Mercedes 270 CDI qu’il utilisait. La famille de Samira, elle, réclame justice. Elle demande que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Sujets associés : Belgique - Homicide - Procès - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Espagne : la justice rouvre le dossier du Marocain Ilias Tahiri mort dans un centre pour mineurs

Un tribunal d’Almeria dans le sud de l’Espagne a ordonné la réouverture du dossier sur la mort en 2019 d’un jeune Marocain dans un centre pour mineurs. Ilias Tahiri est décédé à...

Canaries : la famille d’un Marocain réclame justice 14 ans après son décès

Youssef est un jeune qui séjournait dans un centre de migrants aux îles Canaries. Il est décédé il y a quatorze ans après une chute par la fenêtre et être resté un an dans le coma....

Les parents d’Imane, tuée en Espagne, à la recherche de leur petit-fils

Les parents d’Imane Saadaoui, la jeune femme marocaine tuée par son mari le 1ᵉʳ novembre à Cáceres (Valence), demandent l’aide de l’ambassade du Maroc à Madrid pour récupérer leur...

La famille d’Aymen tué à Montpellier réclame justice

La famille d’Aymen, adolescent de 14 ans, percuté par une voiture folle et tué le 14 décembre, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France, réclame...

Nous vous recommandons

Belgique

Mystère autour du décès d’un Belge à Essaouira

Le corps d’un investisseur belge, décédé à Essaouira dans des circonstances mystérieuses, vient d’être exhumé sur ordre du Procureur général près la cour d’appel de Safi. Le ministère public n’écarte pas l’hypothèse d’une mort par intoxication...

Affaire « Ouassim et Sabrina » : les familles des victimes devront encore patienter

La chambre du conseil de Bruxelles n’a pas rendu, ce lundi 2 août, une décision concernant l’affaire « Ouassim et Sabrina », deux jeunes décédés en mai 2017 dans une course-poursuite avec la police. Les familles des victimes devront patienter jusqu’au 13 août...

Coupe du monde : un trio mexicain à l’arbitrage du match Maroc-Belgique

Le Maroc et la Belgique connaissent déjà le trio arbitral qui va officier le match qui aura lieu le dimanche 27 novembre, comptant pour la deuxième journée de la phase de groupes du Mondial de football au...

La Belgique retire la nationalité à une Marocaine

Rahma B., une femme de 32 ans de retour de Syrie, a écopé, vendredi 26 juin 2020, de cinq ans de prison et d’une amende de 8000 euros pour sa participation aux activités d’un groupe terroriste. Le tribunal correctionnel d’Anvers a également prononcé la...

Mineurs non accompagnés : l’Union européenne salue l’engagement du Maroc

La décision du Maroc de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens a été saluée mardi par l’Union européenne.

Homicide

Espagne : procès du Marocain qui a poignardé à mort sa femme

Le Marocain Mustapha B., 42 ans, risque 25 ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, poignardée à huit reprises avec un couteau. Lundi, lors de la première journée du procès, l’accusé a soutenu que la victime se serait poignardée avec le couteau...

France : lourde peine pour le beau-père de Yanis

La Cour d’assises du Pas-de-Calais a condamné, vendredi 20 novembre, Julien Masson, 34 ans, beau-père de Yanis, mort à cinq ans lors d’une punition en février 2017, à 25 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans. Sa...

Naples : un Marocain condamné à perpétuité pour avoir tabassé à mort le fils de sa maîtresse

La prison à perpétuité a été prononcée par la cour pénale de Naples à l’encontre d’un Marocain poursuivi pour le meurtre d’un enfant âgé de 7 ans.

Marocain tué par balle à Castillon-la-Bataille : les suspects risquent gros

Quatre des six suspects arrêtés après la mort d’un jeune Marocain 24 ans à Castillon-la-Bataille près de Bordeaux ont été placés en détention provisoire. Mis en examen notamment pour « assassinat en bande organisée », ils encourent la réclusion criminelle à...

Mocro Maffia : 26 ans de prison pour le meurtre d’Ayla Mintjes

Le tribunal d’Amsterdam a condamné lundi dernier trois hommes à des peines de 20, 22 et 26 ans de prison pour avoir abattu Ayla Mintjes, la petite amie d’Anis B., un Marocain connu dans le milieu criminel à Amsterdam, et véritable cible de cette...

Procès

Affaire Alexandre Benalla : le parquet réclame dix-huit mois de prison

Le parquet a requis jeudi 30 septembre 18 mois d’emprisonnement avec sursis et 500 euros d’amende à l’encontre de l’ancien chargé de mission de l’Élysée, Alexandre Benalla, notamment pour les violences commises lors de la manifestation du 1ᵉʳ mai 2018, à Paris....

Affaire Hamza mon bb : Ibtissam Batma restera en prison

Ibitissam Batma, contrairement à sa sœur Dounia, est condamnée à attendre son procès en détention. Le tribunal de première instance de Marrakech s’est prononcé contre la demande de remise en liberté provisoire de trois des mis en cause dans l’affaire "Hamza...

Maroc : 30 ans de prison pour l’auteur de la « boucherie » d’Azrou

La chambre criminelle près la cour d’appel de Meknès a condamné à trente ans de prison ferme, un enseignant pour avoir tué trois membres de sa belle famille.

Maroc : le procès du MRE poursuivi pour l’assassinat d’un bébé reporté

La chambre criminelle de Tétouan a décidé de reporter au 3 mars prochain le procès en appel de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) poursuivi pour l’assassinat de Théa Gramtine, un bébé de 2 ans, décédé le 10 novembre 2005 en milieu...

Procès contre des exploitants des mineurs marocains à Bordeaux

Six individus (un receleur et ses complices) comparaissent ce mardi 9 février au tribunal correctionnel de Bordeaux. Ils sont accusés de livrer des médicaments et de l’argent à des mineurs non accompagnés, principalement des Marocains, pour commettre des...

MRE

Tensions en Ukraine : les Marocains font face à une flamblée des prix des billets

Suite l’appel de l’Ambassade du Maroc en Ukraine, aux citoyens Marocains de quitter le pays pour « leur sécurité », les prix des billets ont fortement grimpé, portés par l’escalade des tensions dans la crise russo-ukrainienne. Les étudiants appellent à...

Les Marocains autorisés à rentrer aux Émirats arabes unis

Les autorités émiraties ont autorisé les Marocains et autres étrangers résidant aux Émirats arabes unis à y retourner. Cette décision entre en vigueur ce lundi 1ᵉʳ juin.

Marhaba 2022 : les conditions sont réunies à Algésiras pour accueillir les MRE

Le Consul général du Maroc à Algésiras, Mohamed Rafaoui, a fait le point des actions menées à ce jour par les autorités marocaines et espagnoles pour préparer l’Opération Marhaba 2022 qui s’annonce exceptionnelle.

La famille d’Aymen tué à Montpellier réclame justice

La famille d’Aymen, adolescent de 14 ans, percuté par une voiture folle et tué le 14 décembre, rue de Barcelone, cité de la Mosson, après le match Maroc-France, réclame justice.

Barcelone : arrestation d’un Marocain ayant braqué un centre commercial avec un pistolet pour enfants (vidéo)

Un jeune homme de nationalité marocaine, soupçonné d’être l’auteur du braquage d’un centre commercial à Barcelone, a été arrêté le 31 août dernier par les Mossos d’Esquadra. L’individu est poursuivi pour vol avec violence et...