Benkirane : la relation avec « l’institution monarchique est basée sur la sincérité »

31 octobre 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À l’issue du congrès extraordinaire tenu à Bouznika samedi, l’ancien Chef de gouvernement, AbdeliIlah Benkirane a été élu au poste de secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD), succédant ainsi à Saâdeddine El Othmani qui a démissionné après la déroute électorale de la formation politique.

5 ans après, AbdeliIlah Benkirane retrouve son fauteuil de secrétaire général du PJD. C’est avec 1112 voix contre 231 pour Abdelaziz Al Oâmari et 15 voix pour Abdellah Bouano que l’ancien chef du gouvernement a gagné l’élection du samedi 30 octobre 2021. « Je ne suis pas Messi, mais je ferai de mon mieux. Je ne voulais pas qu’un tel jour se présente sans que je ne sois à vos côtés », a déclaré le nouveau patron du parti islamiste par visioconférence. Il n’a pas participé aux travaux du congrès mais a annoncé qu’il allait marquer de sa présence l’élection des membres du nouveau secrétariat général prévu ce dimanche 31 octobre.

À lire : Abdelilah Benkirane fait pression sur le PJD

« Je ne pourrais pas travailler seul et fermer la porte devant mes frères. Je suis le secrétaire général de tous les membres du parti, et la valeur du parti politique ne se calcule pas sur la base du nombre de ses représentants au Parlement », a ajouté Benkirane, soulignant que le PJD ne peut pas dire “oui” à tout et que sa relation avec l’institution monarchique est basée sur la sincérité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bouznika - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Elections législatives : Abdelilah Benkirane se fait désirer

L’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelillah Benkirane, sera-t-il ou non candidat aux prochaines législatives à Salé ? Il affirme vouloir...

AbdeliIlah Benkirane appelle El Othmani à démissionner

L’ex-secrétaire général du PJD, AbdeliIlah Benkirane a appelé le chef du gouvernement à démissionner après la défaite cuisante subie par leur parti mercredi aux élections...

Le roi adresse ses félicitations à Abdelilah Benkirane

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Abdelilah Benkirane pour son élection en tant que nouveau secrétaire général du Parti de la justice et du...

PJD : plusieurs départs après l’élection de Benkirane à la direction du parti

Le retour d’Abdelilah Benkirane à la tête du PJD n’est pas bien vu par plusieurs dirigeants du parti. Ils ont préféré claquer la pote que de composer avec celui qui a été élu...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...