Elections législatives : Abdelilah Benkirane se fait désirer

5 août 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

L’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelillah Benkirane, sera-t-il ou non candidat aux prochaines législatives à Salé ? Il affirme vouloir laisser la place aux jeunes, mais la tentation est trop forte.

La question de la candidature de Benkirane serait toujours en discussion, à en croire Slimane El Omrani, le secrétaire général adjoint du PJD. Pour Hassan Hammour, président du Comité central de la jeunesse de la formation islamiste, le secrétariat général du parti aurait rejeté mardi lors de sa réunion, le refus de l’ancien secrétaire général de se présenter à ces élections dans son fief de Salé.

À lire : Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Benkirane avait déclaré qu’il ne se présentera pas aux prochaines législatives après avoir été désigné comme tête de liste dans la circonscription électorale de Salé par l’assemblée générale locale du parti.

À lire : Elections législatives : El Othmani ne s’oppose pas à la candidature de Benkirane

Par ailleurs, Saad Eddine El Othmani, le secrétaire général du parti, a été désigné pour conduire la liste du PJD dans la circonscription de Rabat-Océan aux élections législatives du 8 septembre prochain. Invité mardi au Forum de la MAP, il a assuré que toutes les candidatures n’étaient pas encore validées. El Othmani a souligné à l’occasion qu’il n’y a pas de tensions au sein du PJD, «  un parti démocratique au sein duquel les avis des uns et des autres sont respectés  ».

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Benkirane : la relation avec « l’institution monarchique est basée sur la sincérité »

À l’issue du congrès extraordinaire tenu à Bouznika samedi, l’ancien Chef de gouvernement, AbdeliIlah Benkirane a été élu au poste de secrétaire général du parti de la justice...

Vers un retour d’Abdelilah Benkirane aux législatives ?

Pour les législatives de 2021 au Maroc, les leaders et les jeunes du parti PJD réclament la candidature d’Abdelilah Benkirane. À leurs yeux, il représente la meilleure carte...

Elections législatives : El Othmani ne s’oppose pas à la candidature de Benkirane

Le chef de gouvernement et patron du PJD, Saâdeddine El Othmani a assuré que la candidature de Abdalilah Benkirane aux prochaines échéances électorales ne dérange en rien, ni sa...

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.