Elections législatives : El Othmani ne s’oppose pas à la candidature de Benkirane

3 août 2021 - 11h10 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le chef de gouvernement et patron du PJD, Saâdeddine El Othmani a assuré que la candidature de Abdalilah Benkirane aux prochaines échéances électorales ne dérange en rien, ni sa personne ni sa formation politique. La porte est clairement ouverte à ce dernier, à une éventuelle candidature dans son fief à Salé.

Ainsi, au forum de la presse organisé par la MAP, El Othmani a déclaré que son prédécesseur est libre de se présenter aux prochaines élections et que personne au sein du parti ne s’y oppose, rejetant les rumeurs selon lesquelles « le Secrétariat général (organe exécutif du parti) tente de l’exclure ».

Dans la même veine, le secrétaire général du PJD a rassuré de l’absence d’un conflit de leadership entre Benkirane et lui, tel que susurré dans l’opinion, après la publication d’une première liste où ne figurait pas Benkirane.

A lire : Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Par ailleurs El Othmani a expliqué que le Secrétariat général s’est prononcé, dernièrement, au sujet de certaines candidatures, mais il n’a pas encore fini l’examen des candidatures de la région de Rabat Salé, ajoutant que cela sera fait dans les deux prochains jours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Salé - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Elections législatives : Abdelilah Benkirane crée la surprise

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement et ex-secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), renonce à sa candidature proposée aux élections législatives...

Le roi adresse ses félicitations à Abdelilah Benkirane

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Abdelilah Benkirane pour son élection en tant que nouveau secrétaire général du Parti de la justice et du...

Quotient électoral : le PJD crie au favoritisme

La bataille pour les législatives et les locales a démarré au Parlement. Remettant en cause le quotient électoral voté par la majorité des élus, le Parti justice et...

Élections 2021 : le PJD écarte des membres influents

Le Parti de la justice et du développement (PJD) a dévoilé une deuxième liste de ses candidats pour les prochaines élections. Il ressort que plusieurs membres influents ont été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Rappel à l’ordre du cabinet royal : quelle sera la réaction du PJD ?

Jusqu’à présent, le Parti Justice et développement (PJD), dirigé par Abdelilah Benkirane, s’est gardé de tout commentaire après la mise en garde du cabinet royal, mais il pourrait réagir dans les tout prochains jours.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...