Recherche

Benkirane discute terrorisme avec le roi d’Espagne

Roi d'Espagne et Abdelilah Benkirane - Photo Casa Real

5 juin 2015 - 18h39 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

Le terrorisme, l’immigration clandestine, mais aussi l’économie et surtout la sacro-sainte question du Sahara marocain, sont au cœur du sommet maroco-espagnol tenu ce vendredi à Madrid, où Benkirane a été reçu par le roi Felipe VI d’Espagne.

Cette audience traduit justement la volonté de Mohammed VI et Felipe VI de donner un nouveau souffle aux relations bilatérales entre leurs deux pays. La visite officielle du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane reflète la force et la profondeur des relations bilatérales hispano-marocaines bilatérales, souligne le gouvernement ibérique.

Benkirane est en Espagne où il co-préside avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, les travaux de la 11ème Réunion de haut niveau Espagne-Maroc. Plusieurs accords bilatéraux dans divers domaines de coopération seront signés à cette occasion.

Des réunions sectorielles entre les ministres espagnols et marocains sont également au programme. Benkirane est accompagné de 9 membres de son exécutif, dont celui des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de l’Emploi, de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme.

Benkirane ne compte pas se laisser faire. Avant son départ en Espagne il avait fait comprendre à l’agence de presse EFE que le Maroc n’est pas disposé à jouer le rôle de gendarme migratoire de l’Europe. Le royaume a acquis une certaine expertise dans le domaine de l’immigration clandestine pour atténuer ce phénomène.

La lutte anti-terroriste est également au menu de ce sommet. Pour le Maroc, dit Benkirane, la question sécuritaire de tous les êtres humains est sacrée. Le royaume est disposé à combattre le terrorisme sur tous les fronts.

D’après des médias espagnols, la coopération sécuritaire entre les deux pays s’est soldée par le démantèlement de dix cellules djihadistes au cours des deux dernières années et à l’arrestation de près de 70 personnes.

Un ancien diplomate marocain en poste en Espagne avait affirmé à Bladi.net que Felipe VI, qui connaît très bien le Maroc, entretient des liens profonds avec le roi Mohammed VI, hispanophone aguerri, très proche de la famille régnante espagnole. Les relations entre le Maroc et l’Espagne sont aujourd’hui réalistes et sont appelées à se développer...".

Mots clés: Espagne , Madrid , Terrorisme , Mohammed VI , Sahara Marocain , Abdelilah Benkirane

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact