Benguerir : enquête sur le décès d’un suspect placé en garde à vue

7 octobre 2022 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La brigade de police judiciaire de Benguerir a ouvert une enquête, suite au décès jeudi d’un homme placé en garde à vue. L’homme est décédé à bord de l’ambulance qui l’emmenait à hôpital.

Dans un communiqué, la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) explique que le suspect avait été placé en garde à vue dans le cadre d’une affaire correctionnelle. Mais pour des raisons qui échappent encore aux enquêteurs, il a perdu connaissance. Mais il ne survivra pas jusqu’à l’hôpital.

À lire : Maroc : décès d’un homme en garde à vue à Benguerir

Son corps a été transféré à la morgue pour l’autopsie qui va déterminer les causes de son décès. Une enquête a été ouverte et devra fournir à la famille les causes de ce décès, surtout identifier les raisons pour lesquelles il s’est évanoui dans un commissariat de police.

Sujets associés : Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Benguerir - Décès - Garde à vue

Aller plus loin

Maroc : décès d’un homme en garde à vue à Benguerir

Placé en garde à vue dans une affaire d’ivresse et de possession d’arme blanche, un homme de 31 ans est décédé dimanche matin après son transfert à l’hôpital.

Taza : Un inspecteur en garde à vue pour la mort suspecte d’une femme

Une femme âgée de 32 ans est décédée, alors qu’elle se trouvait en compagnie d’un inspecteur de police en service à la sûreté de Taza. Une enquête préliminaire a donc été...

Settat : un suspect décède pendant sa garde à vue

Placé en garde à vue, un individu, poursuivi pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche, est décédé, dimanche 9 février 2020, à...

Rabat : décès d’une personne lors de sa garde à vue

Une personne en état d’ébriété qui avait été placée en garde à vue par la gendarmerie après un accident de la route survenu la veille est décédée dimanche matin à Rabat.

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...