Bordeaux : Amine, élève brillant, risque d’être expulsé vers le Maroc

7 mai 2022 - 20h00 - Ecrit par : A.S

La préfecture de la Gironde refuse d’accorder le titre de séjour à Amine Hachimy, jeune Marocain brillant, souhaitant se faire soigner à Bordeaux. Son arrivée en France remonte à 2013.

Amine Hachimy souffre d’une pathologie qui le contraint à se déplacer en fauteuil roulant électrique (une affection du système nerveux central) et dont le traitement est disponible en France. À l’âge de 13 ans, il quitte le Maroc pour la Métropole. Aujourd’hui, il est en classe de terminale, au lycée d’enseignement adapté pour handicapé moteur d’Eysines. Il compte poursuivre son cursus scolaire et se faire soigner à Bordeaux, mais se heurte à une énorme difficulté. La préfecture de la Gironde a refusé en février dernier de lui accorder un titre de séjour, fait savoir Sud Ouest.

À lire : Montpellier : mobilisation pour Jalal, «  brillant étudiant  » d’origine marocaine menacé d’expulsion

Pourtant, son médecin neurologue a insisté sur la nécessité pour Amine de suivre son traitement sans interruption. « Amine bénéficie d’un traitement médicamenteux indispensable, sans lequel son état neurologique est susceptible de se détériorer. Toute interruption de cette prise en charge pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa santé et son évolution générale. » De plus, le jeune Marocain est décrit comme un élève brillant, qui possède un excellent niveau en français, ce « qui lui vaut d’être diplômé d’études en langue française ».

Son avocat peine à comprendre ce refus de la préfecture de la Gironde. « Il s’est investi dans un parcours pour l’obtention d’un baccalauréat professionnel et se destine à travailler dans la réalisation de produits plurimédias et dans le graphisme », relève Pierre Landet, notant que l’absence de régularisation administrative engendre une anxiété certaine pour Amine. Il a saisi le tribunal administratif de Bordeaux pour faire annuler l’arrêté préfectoral.

À lire : Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

« Son parcours de vie est douloureux et complexe. La cellule familiale n’a jamais été séparée. Elle est constante et forme un bloc. Ses parents se sont retrouvés dans l’impossibilité de le faire soigner au Maroc. Ils n’ont pas eu d’autre choix que de venir à Bordeaux où il existe des infrastructures médicales adaptées », plaide l’avocat. La décision du tribunal administratif est attendue prochainement.

Tags : Expulsion - Bordeaux - France

Aller plus loin

Des élus soutiennent Kenza, la lycéenne « ambitieuse » menacée d’expulsion

Les maires de Rouen et Sotteville-lès-Rouen apportent leur soutien à Kenza Sahed, élève au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Dans une correspondance, ils...

Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

Une pétition a été lancée pour soutenir Kenza Sahed, 18 ans, élève en terminale au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Une élue envisage d’adresser un...

Abdel, tétraplégique, menacé d’expulsion vers le Maroc

Arrivé en France en 2019 avec un visa touristique pour se faire soigner, Abdel, tétraplégique, est sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Sa...

Menacé d’expulsion, Amine, handicapé et élève brillant, restera finalement en France

Le tribunal administratif a tranché en faveur d’Amine Hachimy, élève brillant, lourdement handicapé, menacé d’expulsion vers le Maroc. La préfecture de la Gironde qui avait refusé de...

Nous vous recommandons

Imran Louza délaisse la France pour le Maroc

Imran Louza, joueur évoluant à Watford, a finalement choisi le Maroc après de longs mois de suspense. Une bonne nouvelle pour Vahid Halihodzic qui cherche à apporter du sang neuf à l’équipe avant les éliminatoires de la coupe du monde...

Gad Elmaleh : « J’ai fait la queue à la préfecture pour avoir un titre de séjour »

L’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh raconte avoir fait la queue à la préfecture pour avoir un titre de séjour pendant des journées entières.

Irak : appel au boycott du concert de Saad Lamjarred

En Irak, une campagne de boycott a été lancée sur les réseaux sociaux pour appeler les autorités à annuler le concert de l’artiste marocain Saad Lamjarred, accusé d’agression sexuelle.

Maroc : un imam appelant à se rebeller condamné

Accusé d’avoir incité ses pairs à manifester, l’imam Saïd Abou Ali, en détention, a vu sa peine réduite en appel à trois mois de prison ferme.

Le Roi Mohammed VI téléphone aux parents de Rayan

Le petit Rayan, 5 ans, tombé dans un puits dans la région de Chefchaouen, est décédé, vient de confirmer un communiqué du Cabinet Royal. Suite à ce tragique accident, le Roi Mohammed VI s’est entretenu avec les parents du garçonnet, Khalid Ouram et Ouassima...

Brahim Ghali : des révélations sur son départ d’Espagne

On en sait un peu plus sur les circonstances du départ d’Espagne du leader du Polisario. Brahim Ghali avait été admis à l’hôpital San Pedro de Logroño, sous fausse identité en avril dernier après avoir contracté le Covid-19 et était retourné en Algérie dans...

Le dirham se redresse face à l’euro et au dollar

Le dirham s’est apprécié de 0,61 % par rapport à l’euro et de 1,74 % vis-à-vis du dollar américain au cours du premier trimestre de 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Décès de Sakina Safadi, icône de Jil Jilala

L’artiste Hajja Soukaina Safadi, considérée comme l’une des figures les plus mémorables de la vague musicale populaire des Nass El Ghiwane et Jil Jilala, est décédée vendredi 20 mai des suites d’une longue...

Tourisme interne : les Marocains boudent les hôtels

Cet été, les touristes marocains ont choisi des appartements privés plutôt que des hôtels jugés trop coûteux malgré les offres mises en place dans le cadre l’offre «  Welcome Back  ».

Nabila Mounib empêchée d’entrer au Parlement (vidéo)

Les députées Nabila Mounib et Fatima Zohra Tamni du PSU et de l’AFG n’ont pu accéder au parlement lundi soir, pour participer à la séance plénière consacrée aux questions orales. Nabila Mounib, qui fait partie des signataires d’une pétition appelant le...