Bordeaux : Amine, élève brillant, risque d’être expulsé vers le Maroc

7 mai 2022 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

La préfecture de la Gironde refuse d’accorder le titre de séjour à Amine Hachimy, jeune Marocain brillant, souhaitant se faire soigner à Bordeaux. Son arrivée en France remonte à 2013.

Amine Hachimy souffre d’une pathologie qui le contraint à se déplacer en fauteuil roulant électrique (une affection du système nerveux central) et dont le traitement est disponible en France. À l’âge de 13 ans, il quitte le Maroc pour la Métropole. Aujourd’hui, il est en classe de terminale, au lycée d’enseignement adapté pour handicapé moteur d’Eysines. Il compte poursuivre son cursus scolaire et se faire soigner à Bordeaux, mais se heurte à une énorme difficulté. La préfecture de la Gironde a refusé en février dernier de lui accorder un titre de séjour, fait savoir Sud Ouest.

À lire : Montpellier : mobilisation pour Jalal, «  brillant étudiant  » d’origine marocaine menacé d’expulsion

Pourtant, son médecin neurologue a insisté sur la nécessité pour Amine de suivre son traitement sans interruption. « Amine bénéficie d’un traitement médicamenteux indispensable, sans lequel son état neurologique est susceptible de se détériorer. Toute interruption de cette prise en charge pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa santé et son évolution générale. » De plus, le jeune Marocain est décrit comme un élève brillant, qui possède un excellent niveau en français, ce « qui lui vaut d’être diplômé d’études en langue française ».

Son avocat peine à comprendre ce refus de la préfecture de la Gironde. « Il s’est investi dans un parcours pour l’obtention d’un baccalauréat professionnel et se destine à travailler dans la réalisation de produits plurimédias et dans le graphisme », relève Pierre Landet, notant que l’absence de régularisation administrative engendre une anxiété certaine pour Amine. Il a saisi le tribunal administratif de Bordeaux pour faire annuler l’arrêté préfectoral.

À lire : Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

« Son parcours de vie est douloureux et complexe. La cellule familiale n’a jamais été séparée. Elle est constante et forme un bloc. Ses parents se sont retrouvés dans l’impossibilité de le faire soigner au Maroc. Ils n’ont pas eu d’autre choix que de venir à Bordeaux où il existe des infrastructures médicales adaptées », plaide l’avocat. La décision du tribunal administratif est attendue prochainement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Bordeaux - Expulsion

Aller plus loin

Montpellier : mobilisation pour Jalal, «  brillant étudiant  » d’origine marocaine menacé d’expulsion

Des syndicats étudiants montpelliérains apportent leur soutien à Jalal, « brillant étudiant » d’origine marocaine, menacé d’expulsion. Un rassemblement s’organise ce mardi...

Des élus soutiennent Kenza, la lycéenne « ambitieuse » menacée d’expulsion

Les maires de Rouen et Sotteville-lès-Rouen apportent leur soutien à Kenza Sahed, élève au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Dans une...

Une pétition pour Kenza, « élève très investie » menacée d’expulsion

Une pétition a été lancée pour soutenir Kenza Sahed, 18 ans, élève en terminale au lycée Les Bruyères à Sotteville-lès-Rouen, menacée d’expulsion. Une élue envisage d’adresser...

France : Yassine, héros menacé d’expulsion

Une pétition, adressée à la préfecture de la Loire à Saint-Etienne, a été lancée afin de permettre à Yassine d’obtenir un titre de séjour.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.