Malaga : un cadeau bienvenu pour Ayoub, atteint d’une maladie rare

27 février 2022 - 06h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Entreprise municipale de transport (EMT) de Malaga a offert trois bons de trente trajets chacun à Bouchra Harrachi, la mère du petit Ayoub, le garçon marocain de deux ans et demi atteint d’une maladie rare depuis sa naissance et qui suit des soins à Malaga, en attendant de subir une opération de greffe de rein.

Miguel Ruiz, le chef de la société EMT, touché par l’histoire d’Ayoub, a décidé de faire ce geste envers Bouchra, sa mère, qui parcourt de longues distances avec ce dernier avant de se rendre à l’hôpital de la mère et de l’enfant de Malaga, fait savoir La Opinion de Malaga.

À lire : Malaga : SOS pour aider Ayoub et sa mère à rentrer au Maroc

Ce geste humanitaire de EMT est un grand soulagement pour la Marocaine qui a reçu les bons mardi dernier et n’a pas manqué de remercier l’entreprise. Grâce à la Confrérie El Rocío qui a pris en charge son voyage aller-retour au Maroc, elle a pu s’envoler le 23 février vers Nador avec son fils pour revoir son mari et ses deux autres enfants, après trois ans de séparation.

À lire : L’Espagne refuse le visa à Ayoub, atteint d’une maladie rare

Bouchra a obtenu un permis de séjour pour rester à Malaga, mais ne peut pas travailler et n’a donc aucune source de revenu. Elle vit avec son fils dans un appartement gracieusement mis à sa disposition par un inconnu donateur et se nourrit grâce à la solidarité de l’association du quartier où elle réside à Malaga.

Sujets associés : Espagne - Santé - Malaga - Enfant - Transport en commun

Aller plus loin

Grâce à la générosité des donateurs Ayoub et sa maman pourront se rendre au Maroc

La Confrérie El Rocio a accepté de prendre en charge les frais de voyage aller-retour d’Ayoub, le jeune marocain de deux ans atteint d’une maladie rare, et sa mère, Bouchra. Les...

L’Espagne refuse le visa à Ayoub, atteint d’une maladie rare

L’Espagne a refusé d’accorder un visa de séjour à Ayoub, un garçon marocain de deux ans, atteint d’une maladie rare. Sa famille n’a d’autre choix que de demander une...

Malaga : SOS pour aider Ayoub et sa mère à rentrer au Maroc

Ayoub Fathi, le garçon marocain de deux ans atteint d’une maladie rare et qui suit un traitement à Malaga, doit se rendre au Maroc avec sa mère, en attendant de subir une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...