L’Espagne refuse le visa à Ayoub, atteint d’une maladie rare

3 juin 2021 - 21h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Espagne a refusé d’accorder un visa de séjour à Ayoub, un garçon marocain de deux ans, atteint d’une maladie rare. Sa famille n’a d’autre choix que de demander une autorisation judiciaire, une procédure qui devrait durer trois bonnes années.

Malgré des rapports médicaux qui attestent de la gravité de la maladie d’Ayoub, les autorités espagnoles n’ont pas accordé le visa à Ayoub, ce garçon marocain de Nador atteint d’une maladie rare qui lui a déjà pris un rein, et lui cause des malformations au niveau des mains et du système digestif, rapporte La Opinión de Málaga.

« Il est né violet, le ventre gonflé et les médecins ont décidé de l’emmener d’urgence à Melilla pour l’opérer », raconte sa mère, Bouchra Harrachi, 39 ans, qui ajoute que la situation de son fils s’est ensuite aggravée, ce qui a nécessité son transfert à l’hôpital de la mère et de l’enfant de Malaga. « Au cours de ces deux années, il a subi une opération chirurgicale de la vessie et du côlon, et est en attente de subir une autre du système digestif et une greffe de rein. Mais avant, il doit faire un poids de dix kilos. », explique Bouchra, qui précise que son garçon a des difficultés d’alimentation en raison des lésions au niveau de son palais.

La mère d’Ayoub a décidé de s’installer temporairement à Malaga à cause du traitement de son fils. Selon le droit espagnol, elle est en droit d’obtenir un visa pour raison humanitaire. Mais l’Office de l’immigration de Malaga a rejeté sa demande, estimant que le visa accordé par le consulat espagnol à Nador concernait « une autre raison ». L’avocat Antonio Villena a déposé un recours en réexamen de la demande de visa, qui a été également rejeté. Pour l’avocat, cette décision est inexplicable. « L’affaire Ayoub répond à toutes les exigences requises par la réglementation pour l’obtention d’un visa pour raison humanitaire. Mieux, les rapports médicaux de l’hôpital de Melilla et des médecins de la maternité de Malaga attestent que sa vie est en danger s’il retourne au Maroc », développe-t-il.

Sans papiers et contrainte de rester en Espagne pour amener son fils en consultations hebdomadaires à Malaga, la mère d’Ayoub n’a d’autre choix que de saisir le juge administratif qui devrait pouvoir ordonner la délivrance du visa, mais cela prend du temps. « Le juge, bien sûr, serait d’accord, mais il faudra attendre trois ans », déplore Antonio Villena. En attendant, Bouchra et son fils sont pris en charge par l’Association du quartier de Lagunillas. En soutien à Ayoub, l’artiste Bogart a dessiné lundi un graffiti au siège de l’association.

Sujets associés : Espagne - Santé - Malaga - Enfant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un Marocain opéré avec succès à l’hôpital de Málaga

Un jeune d’origine marocaine, Yassine, 17 ans, est rentré au pays après avoir subi avec succès une deuxième intervention chirurgicale. Il est l’un des bénéficiaires du programme «...

Malaga : SOS pour aider Ayoub et sa mère à rentrer au Maroc

Ayoub Fathi, le garçon marocain de deux ans atteint d’une maladie rare et qui suit un traitement à Malaga, doit se rendre au Maroc avec sa mère, en attendant de subir une...

Découverte d’une nouvelle maladie rare au Maroc

Un nouveau gène a été découvert par une équipe de médecins marocains. Sa mutation est responsable d’une nouvelle maladie rare qui peut faire perdre la...

Arnaque aux visa Schengen : des faux rendez-vous à 10 000 dirhams

L’arnaque aux rendez-vous Visas Schengen sévit de nouveau sur internet. Une Marocaine s’est vue délester de 10 000 dirhams. Ismail Bellali, directeur général du Centre monétaire...

Nous vous recommandons

Espagne

Drapeau espagnol à l’envers, le Maroc admet une « erreur involontaire de protocole »

Le drapeau espagnol a été placé à l’envers lors de l’iftar organisé jeudi par le roi Mohammed VI en l’honneur de Pedro Sanchez, en visite à Rabat. Une erreur de protocole involontaire, assure-t-on côté...

Malaga : SOS pour aider Ayoub et sa mère à rentrer au Maroc

Ayoub Fathi, le garçon marocain de deux ans atteint d’une maladie rare et qui suit un traitement à Malaga, doit se rendre au Maroc avec sa mère, en attendant de subir une opération de greffe de rein dans un hôpital à Séville. Un appel de fonds a été lancé...

Trompé par le Polisario, le rappeur Morad crie « Vive le roi et le Sahara est Marocain »

Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, l’un des artistes les plus écoutés en Espagne, a exprimé dans une vidéo sur TikTok son soutien au roi Mohammed VI sur la question du Sahara.

Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Aymane Esbai, un Marocain de 19 ans, a réalisé son rêve de rejoindre l’Espagne et de poursuivre ses études. Comme lui, de nombreux jeunes maghrébins fuient leur pays à la recherche d’un meilleur avenir en...

L’Espagne hausse le ton face au Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne provoquée par l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario à Logroño, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne s’envenime. La première vice-présidente du gouvernement...

Santé

Vaccin anti Covid-19 : l’injection de la deuxième dose des vaccins a démarré au Maroc

La campagne de vaccination qui a démarré depuis le 28 janvier dernier au Maroc, se déroule dans de bonnes conditions, selon le ministre de la Santé, qui se dit assez satisfait. Il a profité de la même occasion pour annoncer que les personnes ayant reçu la...

Maroc : 1,5 million de personnes atteintes de maladies rares

1,5 million de Marocains sont touchés par quelque 8000 maladies rares. À l’occasion de la célébration lundi 28 février de la Journée mondiale des maladies rares, Dr Khadija Moussayer, présidente de l’Alliance des maladies rares, revient sur la douleur des...

Covid-19 : des chercheurs annoncent la fin de l’épidémie pour mai 2022

L’année 2022 pourrait marquer le début de la fin de la crise sanitaire. Les scientifiques sont optimistes et assurent que cette vague pourrait être la dernière. Mais la prudence doit rester de mise.

Covid-19 : enquête sur la mauvaise gestion des déchets médicaux

La gestion des déchets médicaux résultant de la pandémie du coronavirus a été maintes fois soulevée par certains observateurs qui se demandaient comment les sociétés qui s’en chargent pourraient gérer d’aussi grosses quantités. Les deux sociétés situées à Ain...

Le port du masque à nouveau obligatoire dans les mosquées belges

L’Exécutif des Musulmans de Belgique a annoncé aux citoyens belges de confession musulmane qu’il est à nouveau obligatoire de porter le masque dans les mosquées.

Malaga

Un Marocain criblé de balles près de Malaga

Un Marocain a été tué par balles dans sa camionnette à Torremolinos, dans le sud de l’Espagne. Des caméras de sécurité ont enregistré la scène. Une enquête a été ouverte par la police nationale.

MRE : le port de Malaga se prépare pour une Opération Marhaba « historique »

L’Autorité portuaire de Malaga se prépare pour une Opération Marhaba qui, selon elle, s’annonce « historique » après deux années d’annulation pour raison de crise sanitaire et de crise diplomatique entre l’Espagne et le...

Marhaba 2022 : 11 096 MRE et 3 543 véhicules en 2 jours via l’Espagne

Depuis le lancement de l’Opération Marhaba le 15 juin, 11 096 Marocains d’Europe et 3 543 véhicules ont déjà traversé l’Espagne à destination du Maroc, selon les données du ministère de l’Intérieur espagnol.

Malaga FC : Hicham Boussefiane à nouveau blessé

Le joueur de Malaga Hicham Boussefiane souffre d’une « blessure myofasciale au quadriceps de la jambe gauche ». C’est ce qu’ont révélé les tests réalisés mardi sur le Marocain, après sa sortie du match contre...

Des Marocains dans une situation délicate à l’aéroport de Malaga

Alors que la troisième vague de l’épidémie du coronavirus fait rage en Espagne, des passagers marocains se sont retrouvés, vendredi dernier, à l’étroit dans une navette de l’aéroport international de...

Enfant

Au Maroc, le Covid-19 aggrave le phénomène des mariages d’enfants

Luis Mora, représentant du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) au Maroc affirme que la pandémie de Covid-19 a donné lieu à de nombreux mariages d’enfants supplémentaires. Il appelle au maintien de la vigilance...

Dix mois de prison pour le bourreau de sa fille

Un père de famille été jugé la semaine dernière par le tribunal de première instance de Taroudant, pour tortures et violences sur sa fille de 13 ans. Il a été condamné à une peine de 10 mois de prison ferme assortie d’une amende de 20 000...

Le retour des mineurs de Ceuta au Maroc est « nul et non avenu »

Le parquet de l’Audience nationale considère que les rapatriements au Maroc des mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai sont « nuls et non avenus », parce que la procédure légalement établie en la matière n’a pas été respectée » et qu’ils « portent atteinte au...

Jamel Debbouze s’explique sur le choix des prénoms de ses enfants

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze se confie sur sa vie privée et s’explique sur le choix des prénoms de ses deux enfants.

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle sont livrés les enfants dans les rues, les marchés et les artères des villes du...