Budget militaire : le Maroc se rapproche de l’Espagne

1er novembre 2023 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc a considérablement augmenté son budget de la Défense au cours de ces dernières années. Le royaume prévoit d’allouer plus de 124,7 milliards de dirhams (11,4 milliards d’euros) pour renforcer son armée en 2024. Un chiffre très proche du budget de la Défense espagnole.

Le Maroc continue de renforcer et moderniser son armée, dans un contexte de crise avec l’Algérie, de conflit au Sahara et de menaces terroristes dans la région du Sahel. En 2024, le royaume consacrera plus de 124,7 milliards de dirhams (11,4 milliards d’euros), soit un peu plus de 9 % de son Produit intérieur brut (PIB), à l’acquisition d’armes et d’équipements de pointe. Ce budget militaire record du Maroc servira également à créer 7 000 emplois directs supplémentaires et plus de 50 000 emplois indirects, fait savoir The Objective.

À lire : Budget record pour l’armée marocaine

Avec l’aide des États-Unis et d’Israël, ses principaux alliés militaires, le Maroc s’emploie à renforcer sa flotte de drones et moderniser ses avions de chasse, indique un récent rapport de l’Institut marocain d’analyse politique. 76 % des armes achetées par le royaume entre 2017 et 2021 proviennent des États-Unis qui devraient également lui fournir 25 avions de combat F-16C/D Block 72, et moderniser 23 avions F-16 pour environ 209 millions de dollars. Le Maroc a aussi acquis le système de défense aérienne et antimissile Barak MX fabriqué par Israel Aerospace Industries (IAI), rappelle-t-on.

À lire : L’Espagne augmente son budget militaire

Pendant ce temps, le budget militaire de l’Espagne dépasse à peine 1 % de son PIB. Le chef du gouvernement, Pedro Sánchez, s’est engagé l’été dernier à doubler ce budget militaire pour atteindre 2 % du PIB « entre 2028 et 2030 », comme l’a recommandé l’OTAN. L’année dernière, l’Espagne avait consacré un total de 11,3 milliards d’euros aux dépenses militaires. Selon un accord approuvé en avril, 742,9 millions d’euros seront alloués à l’achat d’armes, 16,5 millions à l’achat de matériels pour l’Unité militaire d’urgence (UME) et 76 millions à la construction d’infrastructures de défense sur la période 2024-2033.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Défense - Armement

Aller plus loin

L’Espagne augmente son budget militaire

L’Espagne prévoit un budget de 12,8 milliards d’euros pour le ministère de la Défense et la modernisation de son armée en 2023, soit une augmentation de 25,8 % par rapport au...

La modernisation de l’armée marocaine fait-elle peur à l’Espagne ?

Le Maroc s’est engagé depuis quelques années dans une dynamique de renforcement et de modernisation de son armée, avec le soutien des États-Unis et de l’Arabie Saoudite. Cette...

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.