Grand stade de Casablanca : des Espagnols aux manettes ?

24 octobre 2023 - 14h00 - Sport - Ecrit par : A.P

Le cabinet d’architectes Cruz y Ortiz espère se voir réattribuer le Grand stade africain que le Maroc prévoit de construire à Benslimane d’ici 2028 pour convaincre la FIFA d’y jouer la finale de la coupe du monde 2030 qu’il organise avec l’Espagne et le Portugal.

L’entreprise espagnole s’était vu confier ce projet en 2018, lorsque le Maroc s’était présenté comme candidat solo à l’organisation de la coupe du monde 2026 qui a été finalement attribuée aux États-Unis, au Mexique et au Canada. La candidature marocaine n’ayant pas abouti, le projet a été abandonné. Il a été réactivé après que la candidature conjointe du Maroc, de l’Espagne et du Portugal a été retenue pour l’organisation du Mondial 2030.

À lire : Le Maroc voit grand : un stade démesuré pour éblouir la FIFA en 2030

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a déjà annoncé qu’un appel d’offres sera lancé prochainement pour recruter l’entreprise qui réalisera les travaux. Le groupe sévillan espère reprendre ce projet qui prévoyait la construction d’un stade de 93 000 places. Aujourd’hui, le Maroc voit plus grand et veut un stade de 113 000 places, qui sera le plus grand en Afrique et le deuxième au monde après le stade du 1ᵉʳ mai de Rungrado, à Pyongyang en Corée du Nord, d’une capacité de 114 000 places.

Le Grand stade africain sera construit à Benslimane, à 45 kilomètres de Casablanca, et nécessiterait un investissement de 5 milliards de dirhams (environ 455 millions d’euros). Le Maroc tient à ériger ce joyau pour accueillir la finale de la coupe du monde 2030. Selon les conditions de la FIFA, la finale d’un Mondial se joue dans un stade d’au moins 80 000 places. Le Santiago Bernabéu de Madrid et le Camp Nou de Barcelone rempliraient cette condition.

À lire : Coupe du monde : le Maroc met le paquet pour les stades de football

Le comité technique de la FIFA est au Maroc cette semaine pour visiter les stades qui accueilleront les matchs du Mondial 2030. La liste officielle des sites retenus sera rendue publique d’ici le deuxième semestre 2024, fait savoir El Español. Avant 2030, le Maroc accueillera la coupe d’Afrique féminine en 2024 et masculine en 2025, et pourrait accueillir la deuxième édition de la coupe du monde des clubs en 2029, après la première édition prévue en 2025 aux États-Unis).

Le Maroc a également prévu de mobiliser 9,5 milliards de dirhams (868 millions d’euros) pour la rénovation de six stades à savoir : le Grand Stade de Tanger, le Complexe Mohammed V de Casablanca, le Complexe sportif Moulay Abdallah de Rabat, le Grand Stade d’Agadir, le Grand Stade de Marrakech et le Complexe sportif de Fès. Un premier lot sera rénové entre 2023 et 2025, conformément aux normes de la Confédération africaine de football (CAF), et un second lot entre 2025 et 2028, conformément aux normes de la FIFA.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - FIFA - Coupe du monde 2030 - Grand stade de Benslimane (Casablanca)

Aller plus loin

Ces projets qui vont transformer Casablanca

Casablanca-Settat bouge, se modernise. De nombreux et grands projets voient le jour pour transformer la région.

Le Maroc voit grand : un stade démesuré pour éblouir la FIFA en 2030

Le Maroc prévoit d’achever d’ici 2028 la construction d’un grand stade à Casablanca pour accueillir la finale de la coupe du monde 2030 qu’il organise avec l’Espagne et le...

Coupe du monde : le Maroc met le paquet pour les stades de football

Le gouvernement et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ont scellé un accord, vendredi, pour financer la rénovation de six stades de football et la construction d’un nouveau...

Maroc : quels stades pour la Coupe du monde 2030 ?

Aspirant à organiser la coupe du monde 2030, le Maroc, l’Espagne et le Portugal s’activent pour présenter un très bon projet. La FIFA dévoilera le nom du pays hôte en décembre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hakim Ziyech : une seconde chance au PSG ?

Après le transfert raté lors du mercato d’hiver en janvier, le Paris Saint-Germain (PSG) s’intéresse de nouveau à Hakim Ziyech, l’international marocain de Chelsea.

Barça : le casse-tête Abdessamad Ezzalzouli

L’attaquant marocain du Barça, Abdessamad Ezzalzouli, se trouve dans une situation délicate au sein du club catalan, où il est mis sur le banc depuis plusieurs matchs.

Neil El Aynaoui évoque le rôle clé de son père dans sa carrière

Dans une interview, Neil El Aynaoui, l’international franco-marocain qui évolue au poste de milieu de terrain à Nancy se confie sur le rôle clé de son père dans le développement de sa carrière footballistique.

Un supporter arrêté après avoir enlacé Zakaria Aboukhlal

La police a interpellé un supporter qui a enlacé l’international marocain Zakaria Aboukhlal quelques minutes avant la fin du match opposant Montpellier à Toulouse (1-2) dimanche 9 avril au stade de la Mosson.

Achraf Hakimi de retour à l’entrainement au PSG

L’international marocain Achraf Hakimi et son coéquipier Kylian Mbappé ont effectué, jeudi, leur retour à l’entrainement collectif du PSG, après dix jours de repos forcé accordé par le club français.

Walid Regragui dévoile le rêve qu’il veut accomplir

Demi-finaliste avec le Maroc lors de la coupe du monde 2022 qui s’est déroulée du 20 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar, le sélectionneur de l’équipe nationale Walid Regragui rêve grand.

"Un lion ne meurt jamais" : quand l’OM honore Amine Harit

L’Olympique de Marseille propose à ses fans et à l’ensemble des amoureux du ballon rond de vivre le processus de rééducation de l’international marocain Amine Harit. Le milieu offensif s’était gravement blessé au genou en novembre dernier juste avant...

Le Maroc fait bloc contre la suspension de Walid Regragui

L’assistant de Walid Regragui, Rachid Benmahmoud, a confirmé que la Fédération royale marocaine de football a fait appel de la décision de la Confédération africaine de football suspendant le sélectionneur marocain pour quatre matchs dont deux avec...

Amine Salama rejoint l’équipe du Maroc

La pépite marocaine, Amine Salama, évoluant à Angers, fera partie des joueurs marocains convoqués pour prendre part au mondial au Qatar.

Abdessamad Ezzalzouli sanctionné

Abdessamad Ezzalzouli sera bien présent pour la finale de la Coupe du Roi face au Real Madrid, le 6 mai prochain. Le Marocain a écopé d’une sanction plutôt légère pour le carton rouge qu’il a reçu lors du match contre Cadix, le 20 avril dernier.