CAN 2022 : Vahid Halilhodzic justifie le résultat face au Gabon

19 janvier 2022 - 15h40 - Sport - Ecrit par : A.T

Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic a réagi après le nul du Maroc obtenu face au Gabon, assumant ses choix pour la rencontre et félicitant ses joueurs pour « leur volonté et leur générosité » durant cette rencontre.

Pour la dernière rencontre de la phase de poules du groupe C en Coupe d’Afrique, le Maroc, déjà qualifié pour les huitièmes a concédé un nul face au Gabon (2-2). Les deux équipes continuent dans le tournoi et le Maroc termine en tête du groupe.

Lors de la conférence d’après-match, Halilhodzic a livré sa lecture de la rencontre. Pour lui, le spectacle peu convaincant offert par les Marocains est de sa responsabilité. « Il fallait prendre des risques pour faire tourner l’effectif », a-t-il indiqué, ajoutant que l’essentiel a été fait.

A lire : CAN 2022 : le Maroc fait match nul face au Gabon

Interpellé sur le rendement du jour, le coach a déclaré : « il est vrai qu’on a éprouvé des difficultés aujourd’hui… Je savais que le Gabon allait être difficile à négocier et qu’ils allaient nous créer des problèmes avec leurs contre-attaques, notamment sur le flanc gauche. Toutefois, nous avons montré du caractère en revenant à deux reprises au score. Je suis satisfait de l’apport des joueurs, car il y a eu beaucoup de volonté, d’engagement et de générosité. Sur ces plans, je n’ai rien à dire. Il nous manquait ce dernier ingrédient, cette dernière passe, le dernier geste qui permet à l’attaque d’aboutir… ».

Le technicien franco-bosnien a également justifié ce résultat par le fait qu’il a voulu tourner son effectif. « Aujourd’hui, si on estime que le Maroc a mal joué, c’est moi qui suis fautif, car ce sont mes choix. La fraîcheur physique est très importante et on devait donner la chance à d’autres joueurs. C’est d’ailleurs le point positif de la soirée : nous avons désormais plusieurs feedbacks, nous pouvons maintenant évaluer les prestations d’un plus grand nombre de joueurs. Cela nous servira certainement lors des prochains matchs avant d’effectuer les choix. Si l’on doit critiquer la prestation de mon équipe aujourd’hui, c’est moi qui suis responsable. On peut dire que Vahid a raté son pari, mais je ne regrette rien. C’était un risque à prendre », a-t-il déclaré.

Sujets associés : Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Gabon - Lions de l’Atlas - Vahid Halilhodzic

Aller plus loin

CAN 2022 : les probables compositions du match Maroc – Gabon

Le Maroc affronte le Gabon ce mardi 18 janvier à 20 h, pour le compte de la troisième journée de la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Il pourrait y avoir...

CAN 2021 : Hakimi et Boufal dans le onze type de la phase de groupes

Achraf Hakimi et Soufian Boufal font partie des onze joueurs de l’équipe type du premier tour de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), dévoilée par la confédération africaine de...

8ᵉ de finale CAN 2022 : face à face Maroc-Malawi

Le Maroc connaît désormais son adversaire pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021). Il s’agit du Malawi qui a fini 3ᵉ du groupe B, derrière le...

CAN 2021 : Fouzi Lekjaa va assister à Maroc-Malawi

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, assistera au prochain match des Lions de l’Atlas. Le Maroc affrontera en huitième de finale le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hakim Ziyech, le « plus grand talent du Maroc pour cette Coupe du monde »

L’attaquant marocain de Chelsea, Hakim Ziyech, l’un des joueurs les plus talentueux de l’équipe marocaine, disputera sa deuxième Coupe du monde avec les Lions de l’Atlas.

La FIFA salue la belle complicité entre Hakimi et Ziyech

La coupe du monde Qatar 2022 donne naissance à une belle complicité entre les internationaux marocains Hakim Ziyech et Achraf Hakimi, qui ont, avec leurs coéquipiers, amené le Maroc en huitièmes de finale. Un exploit historique.

Le petit cadeau de la FRMF à Adam Aznou

Alors que les incertitudes planent autour de sa nationalité sportive, Adam Aznou, 17 ans, reste une priorité pour la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Le jeune joueur a supprimé le post dans lequel il avait officiellement annoncé en...

Maroc-France : l’infirmerie des Marocains pleine à craquer

Le Maroc aborde la demi-finale qui l’oppose à la France avec d’énormes incertitudes sur la disponibilité des joueurs blessés. En conférence de presse ce mardi, Walid Regragui est apparu rassurant malgré la situation.

Voici le salaire que réclame Hakim Ziyech pour rejoindre Newcastle

Grand artisan du parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde au Qatar, l’international marocain Hakim Ziyech intéresse plusieurs clubs, dont Newcastle. Il pose toutefois ses conditions.

Mondial 2022 : Munir El Haddadi pour remplacer Amine Harit, blessé ?

Munir El Haddadi a peut-être une chance de réaliser son « rêve » de participer au Mondial 2022 avec l’équipe du Maroc. Le sélectionneur Walid Regragui pourrait faire appel à lui après l’annonce de la blessure d’Amine Harit.

L’avenir de Walid Regragui se décidera la semaine prochaine

Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc discuteront de la participation décevante des Lions de l’Atlas à la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)...

Record d’audience pour le match France-Maroc

La demi-finale du Mondial 2022 qui a opposé le Maroc à la France, a été suivie par 23,3 millions personnes sur TF1. Un énorme succès mais loin du record historique selon Mediamétrie.

Les nouvelles ambitions de Walid Regragui

Premier entraîneur africain à emmener une équipe du continent (Maroc) en demi-finale de la Coupe du monde, Walid Regragui voit grand pour la suite de sa carrière.

Mondial 2022 : Achraf Hakimi affiche son optimisme

Heureux de représenter le Maroc une deuxième fois à la coupe du monde, l’international marocain Achraf Hakimi affiche son optimisme quant à la participation des Lions de l’Atlas à cette grand-messe sportive.