Casablanca : les bus achetés d’occasion vont circuler

26 février 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Bloqués depuis des semaines au port de Casablanca, les 257 bus importés par le délégataire Alsa, commencent à arriver au dépôt de Maârif.

Les bus avaient été bloqués, en attendant l’achèvement des procédures administratives. La Commission nationale des investisseurs a donné son accord pour réceptionner les 257 véhicules, bloqués au port de Casablanca. Ce premier lot fait partie d’une commande de 400 véhicules d’occasion qui vont desservir la ville, en attendant l’acquisition de bus neufs. Selon le maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari, le déblocage de la situation dépendait de la mise en place de la convention d’investissement que la société Alsa devrait signer avec l’autorité délégataire, en l’occurrence, le ministère de l’Intérieur.

Ces bus d’occasion, commandés auprès du concessionnaire Daimler, devraient entrer en service dès le début du mois de mars à Casablanca pour les quinze prochaines années. Selon un communiqué du constructeur allemand, la filiale espagnole du groupe britannique, National Express, ne recevra pas cette commande avant la fin de 2020. "Cette commande majeure comprend 420 bus Mercedes-Benz Conecto solo et 80 bus articulés Mercedes-Benz Conecto G", selon Daimler, qui a fait savoir que les 150 véhicules sont achetés pour le compte de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) Al Baida, insistant sur le fait que ces véhicules seront produits dans l’usine turque de Daimler Buses et seront équipés aux normes antipollution Euro VI.

Ce communiqué de Daimler n’a fait que nourrir les préjugés à propos de l’acquisition des bus casablancais, après que la première transaction de 350 bus a été annulée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Transport en commun - Alsa

Aller plus loin

Casablanca : pourquoi Alsa a-t-il commandé 500 bus ?

Le délégataire Alsa a passé une commande de 500 bus urbains chez Daimler pour les quinze prochaines années, en vue d’assurer le transport des habitants de Casablanca. Mais...

Casablanca aura ses nouveaux bus dans quelques jours

Les nouveaux bus neufs de la société Alsa seront déployés « au plus tard fin février prochain », selon la promesse faite par le président de l’Établissement de coopération...

Les nouveaux bus de Alsa Al Baida seront bientôt disponibles

Le processus d’acquisition de 350 bus de dernière génération vient d’être enclenché par Alsa Al Baida. La nouvelle société de gestion du secteur de transport compte sur...

Casa Transport innove avec le paiement à distance

Casa Transports veut réduire le processus de paiement aux distributeurs automatiques de titres de voyage. Elle compte proposer à sa clientèle une méthode assez simple pour payer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...