Casablanca : un juge poursuivi pour adultère

6 août 2022 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Casablanca, un substitut du procureur du roi est poursuivi pour adultère après avoir entretenu des relations sexuelles avec une femme de ménage et des intermédiaires. Il fait partie des juges épinglés dans le cadre d’une enquête menée sur l’implication prétendue de magistrats dans une tentative d’ingérence dans un dossier judiciaire en cours.

Nouvelles révélations sur l’enquête de la BNPJ. Outre son implication présumée dans l’affaire de corruption des magistrats, un substitut du procureur du roi est accusé d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une femme de ménage dans son bureau au tribunal de première instance d’Ain Sebaa et d’avoir réclamé des faveurs sexuelles en échange de son intervention dans des dossiers, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Il est également question de relations sexuelles à distance via son portable avec certaines intermédiaires qu’il fréquentait régulièrement.

À lire :Marrakech : un couple pris en flagrant délit d’adultère

L’enquête a révélé que le magistrat aurait demandé à l’une d’elles de l’exciter via son portable alors qu’il se trouvait dans son bureau, ce qu’elle a fait. La contrepartie est son intervention dans un dossier judiciaire concernant l’un des proches de l’intermédiaire. Le dossier de ce magistrat est similaire à celui du substitut du procureur du roi, Hicham Louski, qui a écopé d’une peine de cinq de prison pour corruption et abus sexuel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Enquête

Aller plus loin

Casablanca : un juge corrompu devant la justice

À Casablanca, l’affaire des juges épinglés dans le cadre d’une enquête menée sur l’implication prétendue de magistrats dans une tentative d’ingérence dans un dossier judiciaire...

Une Marocaine en prison pour adultère (avec 4 hommes)

Le procès d’une femme mariée et de ses amants s’ouvrira au tribunal de première instance de Youssoufia le 5 décembre. Ils sont tous poursuivis en état d’arrestation pour «...

Corruption présumée d’un magistrat : le parquet réagit

Le parquet a ouvert une enquête pour clarifier la situation suite à la diffusion d’une vidéo sur une présumée affaire de corruption d’un magistrat.

Corruption : des magistrats marocains épinglés par un audio

Le ministère public a ordonné, samedi, l’ouverture d’une enquête sur des magistrats qui auraient fait preuve d’ingérence dans un dossier en cours. La supposée implication des...

Ces articles devraient vous intéresser :