Marrakech : un couple pris en flagrant délit d’adultère

12 mars 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un agent de sécurité relevant d’une société privée de gardiennage et sa maitresse se sont livrés à des ébats sexuels dans un bureau du tribunal de première instance de Marrakech, où le vigile officiait. Ils ont été arrêtés puis placés en garde à vue.

Les faits se sont déroulés au tribunal de première instance de Marrakech mercredi dernier. Le vigile avait donné rendez-vous à son amante dans un café proche du tribunal. Profitant l’absence momentanée de son collègue, lui aussi, agent de sécurité, il fait entrer sa petite amie dans un bureau du tribunal. Mais il était à mille lieues d’imaginer que son collègue observait la scène. Celui-ci le dénonce auprès du commissaire de police détaché au tribunal.

À lire : Maroc : un homme surprend sa femme en train de le tromper et tue l’amant

Plusieurs agents de la police ont été mobilisés pour ouvrir la porte du bureau. Le trentenaire et son amante ont été surpris en pleins ébats sexuels dans le bureau. Ils ont été arrêtés puis placés en garde à vue. Les deux prévenus ont reconnu être mariés chacun de leur côté.

La femme a été placée en détention car mariée, et l’homme remis en liberté, sa femme n’ayant pas porté plainte contre lui pour adultère.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Sexualité - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Nador : un « raqi » et une femme mariée en plein scandale d’adultère

Le procès d’un « raqi », d’un conseiller communal et une femme mariée poursuivis pour adultère, atteinte à la pudeur, harcèlement sexuel, diffamation, chantage et enregistrement...

Un imam surpris en flagrant délit de relations sexuelles dans une mosquée (vidéo)

C’est un imam menotté et sous les huées des fidèles que l’on aperçoit dans une vidéo qui circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux marocains.

Casablanca : un juge poursuivi pour adultère

À Casablanca, un substitut du procureur du roi est poursuivi pour adultère après avoir entretenu des relations sexuelles avec une femme de ménage et des intermédiaires. Il fait...

Une Marocaine en prison pour adultère (avec 4 hommes)

Le procès d’une femme mariée et de ses amants s’ouvrira au tribunal de première instance de Youssoufia le 5 décembre. Ils sont tous poursuivis en état d’arrestation pour «...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Maroc : de "paradis gay" à destination à risque pour les LGBTQ+ ?

Le Maroc est passé de « pays gay-friendly » à destination touristique moins sûre pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Il y existe toutefois une sorte de tolérance.