Maroc : un homme condamné pour avoir quitté le domicile conjugal «  sans justification  »

15 février 2022 - 11h21 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le tribunal de première instance de la ville d’Oued Zem a condamné un homme qui a « quitté le domicile familial sans motif impérieux » suite à une plainte déposée par sa femme.

Une femme a porté plainte contre son mari déserteur et a eu gain de cause. Le tribunal de première instance de la ville d’Oued Zem a condamné son époux à deux mois de prison avec sursis et à une indemnité de 7 000 DH, rapporte Alyaoum24.com. Celui-ci avait « quitté le domicile familial sans motif impérieux, et ce, en se soustrayant aux devoirs parentaux ».

À lire : Maroc : un tribunal oblige un homme à retourner auprès de sa femme

Selon le Code pénal marocain, tout père ou mère de famille qui aura quitté le domicile familial pendant deux mois, en l’absence de force majeure, tout en refusant de s’acquitter de ses devoirs envers ses enfants, sera accusé de délit d’abandon de famille. « Il ou elle sera puni (e) d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 200 à 2000 dirhams, ou l’une de ces deux peines », précise l’article 479 du code.

Sujets associés : Plainte - Droits et Justice - Oued Zem

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Marrakech : une femme condamnée pour avoir expulsé son mari du domicile conjugal

Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 500 dirhams, une femme qui a expulsé son mari du domicile...

Maroc : un tribunal oblige un homme à retourner auprès de sa femme

Après un recours engagé par son épouse, le tribunal de Marrakech a sommé un homme de regagner le domicile conjugal. Une première au Maroc.

Maroc : une femme condamnée pour avoir chassé son mari du domicile conjugal

Le tribunal de première instance d’Imintanout a condamné une femme pour violences conjugales sur son époux. Elle avait expulsé son compagnon du domicile...

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a...

Nous vous recommandons

Plainte

Les infirmiers marocains autorisés à opérer, les médecins en colère

Dans une circulaire en date du 7 septembre, le ministre de la Santé informe les infirmiers anesthésistes et réanimateurs qu’ils sont autorisés à assurer les interventions urgentes en l’absence des médecins. C’est la solution provisoire trouvée par Khalid Ait...

Maroc : plainte contre le ministre de la Santé

Au Maroc, le nombre des victimes des piqûres de scorpions et morsures de serpents augmente fortement durant l’été. C’est en tout cas la première cause d’empoisonnement dans le monde rural. Devant les milliers de cas qui ont été enregistrés cette année, la...

Anas Sefrioui réagit à la plainte contre lui et sa famille

Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha, a réagi à la plainte déposée contre lui et certains membres de sa famille par EPC Maroc les accusant d’avoir détruit abusivement et sans sommation ses locaux à Bouskoura, le 29 mars dernier. Il a démenti les allégations...

Chauffeur de bus tué à Bayonne : un jeune homme accusé par le RN porte plainte

Des élus RN ont présenté la photo de M., un jeune homme de 29 ans comme étant l’un des «  assassins  » du chauffeur de bus, Philippe Monguillot, tué à Bayonne. Celui-ci assure n’avoir pas participé à ce drame et porte plainte contre...

Un MRE licencié et jeté à la rue après son retour du Maroc

Brahim Kiou n’oubliera pas de si tôt les ravages sociaux laissés par le coronavirus dans sa vie. Bloqué au Maroc pendant cinq mois, il voit sa carrière de 30 ans partir en fumée et crie au licenciement abusif de la part de son...

Droits et Justice

Ouassma Atar, l’un des principaux cerveaux des attentats de Bruxelles et de Paris

Le Belge d’origine marocaine Oussama Atar a été formellement identifié comme étant l’un des cerveaux des attentats terroristes de Bruxelles et de Paris, selon le site français Mediapart.

Un enfant de 12 ans se donne la mort par pendaison à Taounate

Une affaire de suicide a créé l’émoi mercredi dernier, à Douar Lebabra dans la province de Taounate. Un jeune garçon âgé de 12 ans s’est donné la mort, par pendaison.

Bir Jdid : quatre marabouts chercheurs de trésor interpellés

La gendarmerie royale de Bidr Jdid a déféré, lundi, devant le Procureur du roi près le tribunal de première instance d’El Jadida quatre fkihs, chasseurs de trésors.

15 ans de prison pour avoir aspergé son ex-compagne d’acide sulfurique

Un homme a écopé, mercredi, de 15 ans de prison ferme par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence. Il lui est reproché d’avoir aspergé de l’acide sulfurique sur son ex-compagne, dont il n’acceptait pas la...

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle sont livrés les enfants dans les rues, les marchés et les artères des villes du...

Oued Zem

Un couple marocain et son fils, candidats à l’immigration, meurent par noyade

Un jeune couple et son fils de trois ans sont morts par noyade après le naufrage du bateau qui les transportait du Maroc vers les Îles Canaries. La petite famille marocaine voulait se construire « une vie meilleure » à Alicante, où plusieurs de ses...

Hervé Renard victime de sextorsion ?

L’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, aurait déposé plainte suite à une sombre histoire de sextorsion. La police d’Oued Zem, d’où est originaire le maître chanteur, l’aurait déjà interpellé.

Maroc : quel est ce phénomène étrange qui s’est abattu sur Oued Zem ? (vidéo)

Suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, de vidéos d’un phénomène étrange, assimilable à une tornade, qui s’est abattu sur Oued Zem, la direction de la météorologie nationale a tenu à donner quelques...

Maroc : un homme condamné pour avoir quitté le domicile conjugal «  sans justification  »

Le tribunal de première instance de la ville d’Oued Zem a condamné un homme qui a « quitté le domicile familial sans motif impérieux » suite à une plainte déposée par sa femme.

Le premier centre d’essais automobiles s’ouvre au Maroc

Le Maroc s’apprête à accueillir le premier centre d’essais automobiles en Afrique. Cette initiative est née de l’union de deux entreprises privées indépendantes UTAC CERAM et FEV Group, partenaires de l’industrie...