Maroc : une femme condamnée pour avoir chassé son mari du domicile conjugal

4 mai 2021 - 19h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance d’Imintanout a condamné une femme pour violences conjugales sur son époux. Elle avait expulsé son compagnon du domicile conjugal.

Au Maroc, les hommes subissent aussi des violences conjugales. Un homme avait déposé plainte contre son épouse auprès du parquet compétent, pour violences conjugales en août 2020. Dans sa plainte, il a accusé sa femme de l’avoir violenté puis chassé du domicile conjugal. Une enquête a été ouverte contre l’accusée, laquelle a confirmé les accusations. La mise en cause a été poursuivie en état de liberté. La semaine dernière, le tribunal de première instance d’Imintanout l’a condamnée à une amende de 1 000 dirhams, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

Des faits similaires se sont produits à Marrakech, en mars dernier. Une femme a écopé d’une peine de deux mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 500 dirhams pour avoir refusé le retour de son mari à la maison. Elle l’avait chassé du domicile conjugal. Le tribunal l’a également condamnée à verser à son époux une somme de 2 000 dirhams en guise de dédommagement.

Selon l’Association de défense des maris victimes de violences conjugales, le nombre de cas d’hommes battus par leurs femmes va crescendo d’une année à l’autre. Un rapport d’étude du Haut-commissariat au plan (HCP) publié en avril dernier indique d’ailleurs qu’environ 70 % des hommes ont subi au moins un acte de violence dans leur vie notamment dans leur milieu familial, professionnel et scolaire.

Sujets associés : Imintanout - Expulsion - Femme marocaine - Violences conjugales

Aller plus loin

Maroc : un homme condamné pour avoir quitté le domicile conjugal «  sans justification  »

Le tribunal de première instance de la ville d’Oued Zem a condamné un homme qui a « quitté le domicile familial sans motif impérieux » suite à une plainte déposée par sa femme.

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a...

Marrakech : une femme condamnée pour avoir expulsé son mari du domicile conjugal

Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 500 dirhams, une femme qui a expulsé son mari du domicile conjugal.

Expulsée par sa belle-famille avec sa fille de 5 ans (vidéo)

Une jeune femme résidant à Marrakech s’est retrouvée du jour au lendemain dans la rue, en compagnie de sa petite fille de 5 ans, après avoir été renvoyée du domicile conjugal...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...