Une Marocaine en prison pour adultère (avec 4 hommes)

2 décembre 2022 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le procès d’une femme mariée et de ses amants s’ouvrira au tribunal de première instance de Youssoufia le 5 décembre. Ils sont tous poursuivis en état d’arrestation pour « adultère, violation de domicile pendant la nuit et mauvais exemple donné aux enfants ».

Tout est parti d’une plainte déposée par un homme contre sa femme et ses quatre amants, dont trois sont mariés. L’époux avait été mis au courant par des voisins de l’adultère de sa femme et lui a tendu un piège. Celle-ci profitait de l’absence de son mari qui a un travail de nuit pour recevoir ses amants au domicile conjugal, en présence des deux enfants du couple, rapporte le quotidien arabophone Assabah.

À lire : Safi : une femme mariée et ses amants arrêtés pour tentative de chantage à la « sextape »

Le piège réussit. Les éléments de la gendarmerie de Chemaia ont interpellé la mise en cause et ses amants. Après leur placement en garde à vue et leur déferrement devant le procureur du roi auprès du tribunal de première instance, ils sont poursuivis en état d’arrestation pour « adultère, violation de domicile pendant la nuit et mauvais exemple donné aux enfants ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Femme marocaine - Youssoufia - Arrestation

Aller plus loin

Rabat : Agression violente d’un couple non marié

La police de Rabat a ouvert une enquête suite à l’agression d’un jeune homme par quatre individus à l’entrée de son immeuble dans le quartier de Yacoub El Mansour.

Marrakech : un couple pris en flagrant délit d’adultère

Un agent de sécurité relevant d’une société privée de gardiennage et sa maitresse se sont livrés à des ébats sexuels dans un bureau du tribunal de première instance de...

Maroc : un homme surprend sa femme en train de le tromper et tue l’amant

À Sidi Yahya Zaer, dans la région de Temara, un homme a poignardé à mort l’amant de sa femme, surpris sur le fait. Arrêté, le meurtrier présumé a été placé en garde à vue.

Maroc : prison ferme pour adultère via WhatsApp

Au Maroc, l’adultère est un délit interdit et sanctionné par une peine d’emprisonnement d’un mois à un an conformément aux articles 490 et 491 du Code pénal. Poursuivie devant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.