Nador : un « raqi » et une femme mariée en plein scandale d’adultère

3 janvier 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le procès d’un « raqi », d’un conseiller communal et une femme mariée poursuivis pour adultère, atteinte à la pudeur, harcèlement sexuel, diffamation, chantage et enregistrement et diffusion de vidéos d’individus sans leur consentement, s’est ouvert devant le tribunal de première instance de Driouch, dans la province de Nador.

Tout est parti d’une plainte déposée par un conseiller communal auprès des autorités locales. Celui-ci a accusé un célèbre « raqi » d’Imzouren, connu pour ses activités de sorcellerie dans la région d’avoir diffusé une vidéo à caractère sexuel, le montrant avec une femme mariée, rapporte le quotidien arabophone Assabah. L’enquête préliminaire révèle que le « raqi » avait tenté de faire chanter l’élu bien avant la diffusion de la vidéo. De même, les enquêteurs ont découvert que la femme mariée entretenait des rapports sexuels avec plusieurs individus dont les deux hommes. L’époux décide alors de poursuivre sa conjointe et ses amants.

À lire : Une Marocaine en prison pour adultère (avec 4 hommes)

La femme mariée, le « raqi », le conseiller communal et un quatrième individu seront interpellés dans le cadre de l’enquête. Après leur déferrement devant le Parquet par les éléments de la Gendarmerie royale, le 26 décembre dernier, ils ont comparu lundi devant le tribunal de première instance de Driouch, dans la province de Nador. Ils sont poursuivis pour adultère, atteinte à la pudeur, harcèlement sexuel, diffamation, chantage et enregistrement et diffusion de vidéos d’individus sans leur consentement…

Sujets associés : Nador - Droits et Justice - Procès - Driouch - Harcèlement sexuel - Sexualité

Aller plus loin

Marrakech : un couple pris en flagrant délit d’adultère

Un agent de sécurité relevant d’une société privée de gardiennage et sa maitresse se sont livrés à des ébats sexuels dans un bureau du tribunal de première instance de...

Rabat : Agression violente d’un couple non marié

La police de Rabat a ouvert une enquête suite à l’agression d’un jeune homme par quatre individus à l’entrée de son immeuble dans le quartier de Yacoub El Mansour.

Casablanca : un juge poursuivi pour adultère

À Casablanca, un substitut du procureur du roi est poursuivi pour adultère après avoir entretenu des relations sexuelles avec une femme de ménage et des intermédiaires. Il fait...

Plusieurs « raqi » accusés de viol au Maroc

La justice marocaine est régulièrement saisie des cas de viol commis par des « raqi » sur leurs clientes. Plusieurs de ces charlatans se sont retrouvés en prison après que leurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...