Casablanca : La police arrête trois individus pour plusieurs vols par effraction

28 août 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Trois individus âgés entre 35 et 52 ans ont été arrêtés mercredi, par la Brigade nationale de la police judiciaire, conjointement avec celle du district de sûreté d’Anfa à Casablanca. Il leur est reproché de multiples vols par effraction.

Les données préliminaires dont disposent les enquêteurs montrent que les trois suspects ont commis deux vols par effraction. Le premier, sur un coffre-fort dans un bureau d’étude et le second, dans un appartement au quartier des hôpitaux à Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Ils ont pu amasser plusieurs centaines de millions de dirhams, avant d’être interpellés.

Les perquisitions effectuées aux domiciles des trois individus, après leur arrestation, a permis à la police de saisir une grande partie de l’argent dérobé, une voiture et des bijoux, ainsi que des vêtements et des équipements personnels utilisés pour commettre ces crimes. En attendant d’avoir tous les tenants et aboutissants de cette affaire, les mis en cause ont été placés en garde à vue, précise la DGSN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Vol - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Casablanca : trois individus arrêtés pour vol avec effraction

Trois individus dont un multirécidiviste, âgés entre 29 et 40 ans, ont été interpellés par les éléments de la police judiciaire de Casablanca. Ils auraient des liens avec un...

Témara : Interpellation de deux individus soupçonnés de vols avec violence

Deux jeunes multirécidivistes activement recherchés au niveau national, ont été arrêtés lundi soir, par les éléments de la police judiciaire près de Témara.

Un siège flambant neuf pour la police casablancaise

La Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) dispose d’un nouveau siège flambant neuf pour abriter ses services chargés des investigations criminelles. L’infrastructure a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.