Plusieurs personnes arrêtées à Casablanca pour avoir mangé durant le ramadan

28 avril 2022 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Plusieurs personnes ont été arrêtées dans un café à Casablanca pour avoir mangé durant le mois de ramadan.

Au Maroc, rompre le jeûne du ramadan en pleine journée sans aucun motif légitime est passible de sanctions. C’est le cas de ce groupe de Marocains arrêtés par la police après avoir surpris sur les réseaux et les réseaux de messagerie instantanée des appels à rejoindre un café à Casablanca pour rompre le jeûne.

À lire : Maroc : arrêté pour avoir mangé en public durant le ramadan

Dans le passé, de nombreux Marocains avaient été arrêtés puis condamnés par la justice pour avoir mangé durant le mois de jeûne. En avril 2021, un jeune avait été condamné à une peine de deux mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 500 dirhams par le tribunal de Marrakech pour avoir mangé publiquement durant le mois de ramadan.

Au Maroc, selon l’article 222 du Code pénal, celui qui est « connu pour son appartenance à la religion musulmane, et qui krompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement de un à six mois ». Cette peine est assortie d’une amende pouvant atteindre 120 dirhams (12 euros).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Ramadan 2024 - Arrestation

Aller plus loin

Ramadan : les Marocains divisés sur les dé-jeûneurs

Le débat sur l’article 222 du Code pénal marocain resurgit après l’arrestation de plusieurs jeunes qui rompaient le jeûne du ramadan mercredi dernier dans un café à Casablanca.

Marrakech : condamné pour avoir mangé pendant le ramadan

Un jeune a été condamné à une peine de deux mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 500 dirhams pour avoir mangé publiquement durant le mois de ramadan.

Maroc : arrêté pour avoir mangé en public durant le ramadan

Les éléments de la Sûreté nationale de la ville d’Al Hoceima ont arrêté un jeune homme après avoir été pris en flagrant délit de rupture de jeûne du ramadan dans la journée le...

Ramadan au Maroc : manger en public, attention à la prison !

Alors que le mois de ramadan commence le 11 mars, les Marocains peinent à s’accorder sur la question de manger en public pendant le jeûne. Un acte qui reste puni sévèrement par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Du changement pour Royal Air Maroc

Le Maroc est passé ce dimanche à 3h du matin à l’heure légale GMT. Ce changement d’heure aura un impact sur les vols de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Le Maroc a changé d’heure cette nuit

Le Maroc est repassé cette nuit à l’heure GMT, conformément aux dispositions du décret 2.18.855 du 26 octobre 2018 relatif à l’heure légale et à l’arrêté du Chef de gouvernement du 06 mars 2023, dans le cadre du mois sacré de Ramadan.

Ramadan et sport : oui, mais sous conditions

Le sport et le jeûne du Ramadan ne sont pas incompatibles. Bien au contraire, une activité physique modérée durant cette période peut s’avérer bénéfique pour la santé. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits et éviter les risques, il est...

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.