Plusieurs personnes arrêtées à Casablanca pour avoir mangé durant le ramadan

28 avril 2022 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plusieurs personnes ont été arrêtées dans un café à Casablanca pour avoir mangé durant le mois de ramadan.

Au Maroc, rompre le jeûne du ramadan en pleine journée sans aucun motif légitime est passible de sanctions. C’est le cas de ce groupe de Marocains arrêtés par la police après avoir surpris sur les réseaux et les réseaux de messagerie instantanée des appels à rejoindre un café à Casablanca pour rompre le jeûne.

À lire : Maroc : arrêté pour avoir mangé en public durant le ramadan

Dans le passé, de nombreux Marocains avaient été arrêtés puis condamnés par la justice pour avoir mangé durant le mois de jeûne. En avril 2021, un jeune avait été condamné à une peine de deux mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 500 dirhams par le tribunal de Marrakech pour avoir mangé publiquement durant le mois de ramadan.

Au Maroc, selon l’article 222 du Code pénal, celui qui est « connu pour son appartenance à la religion musulmane, et qui krompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l’emprisonnement de un à six mois ». Cette peine est assortie d’une amende pouvant atteindre 120 dirhams (12 euros).

Sujets associés : Ramadan 2022 - Casablanca - Arrestation

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Profiter du Ramadan pour arrêter de fumer

Le mois de Ramadan rime avec le renforcement des interdits de l’islam. Une occasion pour arrêter la cigarette chez les fumeurs.

Marrakech : deux individus condamnés pour avoir mangé durant le ramadan

Deux individus ont écopé d’une peine d’un mois de prison avec sursis pour non-observation du jeûne du mois de ramadan et consommation de drogue en public. Tel est le verdict rendu...

Marrakech : condamné pour avoir mangé pendant le ramadan

Un jeune a été condamné à une peine de deux mois de prison avec sursis ainsi qu’à une amende de 500 dirhams pour avoir mangé publiquement durant le mois de...

Marrakech : cinq jeunes risquent la prison pour avoir mangé pendant le ramadan

La police a procédé à l’arrestation de cinq jeunes dont deux filles qui fumaient en plein jour et en public à Marrakech. Il leur est reproché d’avoir violé le ramadan et le...

Nous vous recommandons

Ramadan 2022

Paradoxe : les Marocains n’ont jamais autant consommé que pendant le ramadan

Les Marocains font preuve d’une envie démesurée de consommation des produits alimentaires pendant le mois de Ramadan. Une situation qui amenuise leur pouvoir d’achat, nuit à leur santé et pollue l’environnement.

Maroc : les prix de l’alcool flambent après le ramadan

Au Maroc, les prix de l’alcool sont en nette augmentation depuis la fin du ramadan au point de peser sur le moral des commerçants et des consommateurs.

Le Maroc compte obtenir l’immunité collective avant le Ramadan

Le Maroc espère obtenir l’immunité collective avant le début du Ramadan 2021. Il existe une stratégie nationale pour atteindre l’immunité de groupe avant le 15 avril, a annoncé le professeur Moulay Mustapha Ennaji, virologue et directeur du laboratoire de...

Ramadan 2021 : Mohammed VI ordonne le lancement de l’opération de distribution alimentaire

À quelques heures du début du mois de ramadan au Maroc, le roi Mohammed VI a instruit les responsables de la fondation Mohammed V à l’effet de lancer la 22ᵉ édition de l’opération de distribution alimentaire au profit de trois millions de...

Ramadan 2020 : marchés déserts à Casablanca (vidéo)

À quelques jours du début du mois du ramadan, les marchés sont déserts. Les denrées alimentaires sont disponibles, mais il y a très peu d’acheteurs.

Casablanca

Maroc : le procès du député UC poursuivi pour escroquerie reporté

Le tribunal correctionnel de Casablanca a décidé de reporter le procès du député Babour Sghir, poursuivi pour escroquerie, au 16 février suite à la demande de celui-ci de comparaître en présentiel.

Des drones et des caméras pour surveiller les Casablancais

La ville de Casablanca a décidé d’acquérir de caméras à reconnaissance facile et de drones, afin de renforcer sa sécurité. Cabinets d’ingénieurs français, Huawei et Hikvision, AB Protection, société marocaine de systèmes de sécurité se battent pour remporter le...

Les salles de sport rouvrent leurs portes à Casablanca

Après plusieurs mois de fermeture, les salles de sport rouvrent leurs portes peu à peu au Maroc. À la suite de celles de Mohammedia qui offrent de nouveau leurs services aux amoureux du sport en salle depuis ce vendredi, les salles de fitness de...

Des Chinois proposent de construire un hôpital au Maroc

La région Casablanca-Settat est la plus touchée par le coronavirus au Maroc, selon les données du ministère de la Santé. Pour inverser la tendance, les autorités de la région se mobilisent afin de mener des actions...

Covid-19 : comment sauver Casablanca ?

La situation épidémiologique à Casablanca était au menu d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le wali, les gouverneurs des provinces et des préfectures, les élus et les responsables de la sûreté de la région. De nouvelles...

Arrestation

Casablanca : une bande de voleurs de semi-remorques épinglée

La police judiciaire de Bernoussi à Casablanca a mis la main sur trois individus soupçonnés d’appartenir à un vaste réseau de voleurs de camions-remorques.

Vaste opération anti-drogue à Marrakech

La police a mené ces dernières semaines une vaste opération de démantèlement de réseaux de trafic de drogue dans la ville de Marrakech. Plusieurs trafiquants ont été arrêtés et d’importantes quantités de drogues...

Des trafiquants de drogue dont un Marocain arrêtés en Espagne

La Garde civile a démantelé à Nàquera, dans la région de Valence, une organisation criminelle composée de six personnes dont un Marocain, spécialisée dans la culture et la distribution de marijuana, le trafic de drogue et la...

Drogue, armes et 14 arrestations dans le sud du Maroc (Laâyoune)

14 individus, dont un Mauritanien et un Sénégalais, ont été interpellés à Lâayoune. Il leur est reproché leurs liens avec un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogues et de psychotropes et détention d’armes à...

Fabrication de produits chimiques nuisibles : deux individus arrêtés à Fès

Deux individus ont été arrêtés dimanche soir par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès, avec la collaboration des services de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST). Ils sont soupçonnés de fabrication de...