Recherche

Casablanca : la métamorphose à marche forcée se poursuit

© Copyright : DR

14 décembre 2019 - 09h40 - Economie

La libération du domaine public s’accentue à Casablanca. Dans ce sens, plusieurs brigades se sont rendues, mardi 10 décembre, à El Oulfa et Hay Hassani (boulevard Al Firdaous) où des magasins, petits jardins et les espaces aménagés… ont été démolis.

L’objectif de cette opération dissuasive est de libérer le domaine public en rasant toute construction non autorisée. A la manœuvre, près de 130 personnes (dont caïds, moqaddems, agents de police, président d’arrondissement…), rapporte L’Economiste.

La cible : les cafés et restaurants, les magasins, épiceries, boutiques, les petits jardins et les espaces aménagés … Cette campagne de démolition des terrasses non conformes n’épargne pas des établissements appartenant aux notables (notamment les élus locaux…).

Après Hay Hassani, les brigades se rendront la semaine prochaine à Maârif, Anfa et Sidi Belyout pour le même exercice. Les terrasses de plus de 200 cafés, restaurants ou magasins seront démolies dans les semaines à venir.

En tout, plus de 17.000 PV ont été déjà dressés par les 150 agents de la police administrative. 100 agents rejoindront ceux-ci en janvier prochain, est-il précisé.

Mardi 26 novembre, des terrasses non conformes d’une vingtaine de cafés avaient été démolies à Hay Hassani à Casablanca.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact