À Casablanca, les propriétaires de salles de sport crient leur détresse

16 septembre 2020 - 19h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Contrairement aux salles de sport & fitness des autres villes qui ont ouvert leurs portes, celles de Casablanca sont fermées en raison des mesures édictées pour freiner la propagation du coronavirus dans la capitale économique. Cette décision des autorités locales portent préjudice aux opérateurs du secteur qui ont saisi le wali.

Les salles de sport & Fitness de Casablanca sont fermées depuis un mois après une reprise à la mi-juillet. "Le sport est un vecteur de santé qui contribue largement au renforcement du système immunitaire. Nous ne comprenons pas pourquoi les autorités à Casablanca ont décidé de fermer les salles de sport & fitness alors même que la circulaire prise au niveau national ne mentionnait pas les salles de sport", déclare à Challenge.ma Samy Houiche, fondateur de la salle de sport Gym Factory.

Et de poursuivre : "Les salles de sport des autres villes sont ouvertes, mais ici à Casablanca on nous interdit d’ouvrir. Déjà, avec les 3 mois de confinement que nous avons subis, notre situation était déjà très délicate, et si aujourd’hui on doit encore continuer à rester fermées alors que les propriétaires des murs réclament leurs loyers, il est clair que des dizaines d’entreprises vont fermer". D’ores et déjà, 4 salles de sport ont déjà mis la clé sous la porte.

À en croire M. Houiche, les opérateurs du secteur ont pris toutes les mesures de restriction Covid-19 nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire des clients. "Nous avons mis en place la distanciation physique, un nombre limité de personnes (10) ayant accès aux salles en même temps, le nettoyage des matériels avant et après chaque usage, la fermeture des douches…", explique-t-il.

Face à la situation, l’Association marocaine des professionnels de l’industrie du fitness et de la remise en forme (AMPIF) a saisi le wali de la ville. Dans une correspondance signée par une cinquantaine de salles de sport, l’association a expliqué la situation que traversent les opérateurs, situation qui a causé une perte d’emplois historique. En parallèle, elle mène une campagne de mobilisation sur les réseaux sociaux sous le hashtag #openourgym. L’objectif est d’appeler les autorités locales à rouvrir les salles au plus vite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Fitness

Aller plus loin

Maroc : les salles de sport veulent ouvrir

L’Association marocaine des professionnels de l’Industrie du Fitness et de la Remise en Forme (AMPIF), demande l’ouverture des salles de sport fermées depuis le 16 mars 2020. À...

Tanger peut enfin rouvrir ses salles de sport

Longtemps fermées à cause de la pandémie du coronavirus, les salles de sport à Tanger vont rouvrir à partir de la semaine prochaine. Les promoteurs n’en pouvaient plus face aux...

Les Marocains de retour dans les salles de sport

Plus de 3 mois après l’arrêt de leurs activités, les professionnels des salles de sport se préparent à rouvrir. À quelques jours de la reprise, ils lancent un appel au...

Coronavirus : les sports enregistrent des manques à gagner

Depuis la confirmation de deux cas de coronavirus au Maroc, les sports enregistrent des manques à gagner. En cause, les mesures prises par les autorités, notamment le report ou...

Ces articles devraient vous intéresser :