Casablanca : A quand la fin du chantier de la trémie des Almohades ?

6 novembre 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le chantier de la trémie des Almohades, qui était pourtant annoncé pour être livré en 2019 selon le calendrier initial traîne encore les pas. Face à son inauguration repoussée aux calendes grecques, les Casablancais semblent avoir épuisé leur patience.

À l’instar de plusieurs autres projets initiés dans le cadre du PDGC, les travaux du chantier de la trémie des Almohades connaissent une lenteur inqualifiable. Alors que les travaux sur cet ouvrage ont démarré en juillet 2017, rien n’indique avec précision la date d’ouverture. Pendant ce temps, “plusieurs projets de trémies ont été achevés et livrés, dont certains avant même les délais impartis (comme la trémie Gandhi)”, fait observer L’Économiste.

Le journal cite d’autres projets d’ouvrages d’art, initiés par la SDL Casa-Transports qui pourtant ont été achevés à temps. Pour preuves, on pourrait retenir, le «  Nœud A » en face de l’OCP avec un total d’une dizaine de ponts et 2 trémies, ceux de la route d’Azemmour et d’Aïn Sebaâ. Comme on peut s’en apercevoir, l’immensité du chantier de la trémie des Almohades qui est d’ailleurs la plus longue trémie du Maroc avec 2,2 km, n’est pas de nature à faciliter sa livraison rapide. Mais cela suffit-il pour avaliser la lenteur interminable des travaux de son aménagement ayant pourtant nécessité des sommes colossales ?

En réalité, «  la finalisation de l’ouvrage est tributaire de la restauration de la trémie Hassan II », assure une source bien informée. Et de poursuivre que «  cette trémie jouxtant la mosquée Hassan II (située dans le prolongement des Almohades) nécessite des travaux de mise à niveau. À l’issue des travaux, les automobilistes pourront emprunter les 2 trémies reliant les boulevards Zerktouni et les FAR  ».

Faut-il le souligner, la trémie des Almohades (du nom du boulevard qu’elle longe) doit relier la mosquée Hassan II, la marina et la gare Casa-Port au Bd des FAR. La réalisation de ce projet, dont le coût global s’élève à 820 millions de DH, est confiée au turc Makyol, tandis que la SDL Casa Aménagements en assure la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Le projet consiste en la construction d’une trémie dénivelant tous les carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’avenue des FAR après le carrefour Zelaqa. Une fois livrée, cette réalisation devra contribuer à fluidifier le trafic sur cet axe emprunté par 35 000 à 40 000 véhicules / jour vers la corniche, bd Zerktouni, précise la même source.

Sujets associés : Casablanca

Aller plus loin

Nouvelle trémie à Tanger

Une nouvelle trémie vient d’être inaugurée à Tanger. Celle-ci est située sur la route nationale 1 (RN1) au rond-point Gzenaya, à l’entrée de Tanger Free Zone (TFZ).

Deux nouvelles trémies à Rabat

Dans le cadre du programme Rabat Ville Lumière, la Société de Développement Local (SDL) de la capitale a lancé deux appels d’offres relatifs à la construction de deux trémies à...

Vers l’inauguration de deux importantes trémies à Rabat

Dans le cadre du programme de développement Rabat, ville des lumières (2014-2018), la capitale administrative a prévu la construction de deux trémies. Ces infrastructures...

Le Maroc durcit les condititions de construction de trémies

Le ministère de l’Intérieur a instruit les walis et les gouverneurs à l’effet de faire respecter certaines conditions lors de la programmation et le lancement des projets de...

Ces articles devraient vous intéresser :