Recherche

Autoroutes du Maroc : où en sont les chantiers ?

© Copyright : DR

18 octobre 2020 - 17h30 - Economie - Par: Bladi.net

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc s’active pour livrer les chantiers en cours. Ni la crise sanitaire ni la baisse du chiffre d’affaires n’ont freiné les ambitions de l’entreprise publique.

Les travaux pour la livraison des chantiers en cours s’accélèrent, malgré la perte du chiffre d’affaires estimé à 437 millions de DH au premier semestre 2020 enregistrée par le secteur. Dans le même sens, les recettes de péage ont chuté. Cependant, les projets de priorité ont été maintenus et avancent. Pendant la période de confinement, la chute du trafic a été une aubaine pour accélérer les travaux. «  Sur l’axe Casablanca-Berrechid, nous sommes en avance par rapport au calendrier initial grâce à la mobilisation des ouvriers durant cette période", a indiqué Omar Sikkal, DG d’ADM projet, filiale technique de la société, interrogé par l’Economiste.

Triplement des voies, nouvelles gares de péage, échangeurs, passerelles piétons, surélévation des ponts existants, tels sont les travaux qui s’effectuent sur l’axe Casablanca-Berrechid qui est d’ailleurs le premier tronçon de l’autoroute Casa-Agadir et Casa-Mellal. La construction d’un pont est importante, pour le transit nord-sud qui relie aussi la capitale économique à l’aéroport Mohammed VI. Au nombre des chantiers jugés prioritaires, figure l’élargissement à 2×3 voies et de l’autoroute de contournement de Casablanca qui avait démarré en 2016 avec un budget d’environ 400 millions de DH. Le projet d’élargissement concerne surtout des sections autoroutières à fort trafic, divisé en 4 lots sur un total de près de 57 km (allant de Ain Harrouda à Berrechid).

Toujours dans l’objectif d’améliorer l’exploitation de son réseau autoroutier, l’ADM a initié un système de péage qui permet aux usagers de faire le voyage sans arrêt et de passer du péage fermé au lieu du système ouvert actuel. Un projet qui d’ailleurs a été livré en cinq mois, avec la création et le maintien en pleine crise sanitaire de 110 emplois.

En ce qui concerne le télépéage, il constitue un mode de paiement particulier qui dépasse les autres. Ainsi, avec un réseau autoroutier de 1 800 km fréquentés par 400 000 véhicules par jour, l’exploitant vient de dépasser le cap de 1 million d’utilisateurs du Pass Jawaz. Mais cela ne signifie pas que les milliers d’agents travaillant dans les gares de péages ont perdu leurs emplois. Le projet offre des nouveaux métiers dont le conducteur péage, manager principal trafic, conducteur maintenance, conducteur commercial, conducteur de sécurité des biens et bien d’autres choix auxquels les agents seront affectés, fait savoir L’Économiste.

Mots clés: Casablanca , Autoroutes du Maroc (ADM) , Transports , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact