Le cauchemar espagnol d’un MRE des Pays-Bas

15 septembre 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Une organisation musulmane a déposé une plainte pour négligence contre l’État néerlandais qu’elle accuse de n’avoir pris aucune mesure pour obtenir la libération d’un Néerlandais d’origine marocaine détenu en Espagne depuis plus de six semaines pour des accusations de terrorisme.

Alors qu’il était en partance vers le Maroc, un Néerlandais d’origine marocaine a été arrêté par les autorités espagnoles dans un hôtel à Valencia. Il est soupçonné d’appartenir à un groupe djihadiste à Arnhem, où il a grandi. L’homme s’est retrouvé injustement sur une liste de suspects potentiels de terrorisme, assure son avocat. Il s’agit d’une liste que les autorités néerlandaises avaient transmise à Interpol il y a plusieurs années. Depuis plusieurs semaines, le MRE est détenu en Espagne. Il n’a jamais été soupçonné d’aucun crime dans le passé, a déclaré Muslim Rights Watch, qui a porté plainte pour négligence contre l’État néerlandais qu’elle accuse de n’avoir pris aucune mesure pour obtenir sa libération, rapporte NOS.

À lire :Injustice : un MRE emprisonné sans preuves en Espagne

« Les ministères de la Justice et de la Sécurité et des affaires étrangères refusent de prendre des mesures pour libérer l’homme de Tilburg », a déclaré l’organisation musulmane. Jeudi, les maires d’Arnhem et de Tilburg ont, dans une lettre adressée au ministère public espagnol, confirmé que le MRE n’est soupçonné d’aucune forme de crime terroriste aux Pays-Bas. Aussi, ont-ils appelé à sa libération. Le détenu néerlandais a reçu sa première visite d’un employé consulaire plus d’un mois après son arrestation. La semaine dernière, il a entamé une grève de la faim.

À lire :Béziers : prison et expulsion pour un Marocain accusé d’apologie du terrorisme

Début 2023, le ministre intérimaire de la justice, Dilan Yesilgoz, avait fait savoir que les Pays-Bas avaient effectivement transmis des listes sur lesquelles figurent des dizaines de Néerlandais d’origines diverses à l’Union européenne et à Interpol. Soulignant qu’aucun soupçon concret n’a été formulé à leur encontre, elle a déclaré que ces personnes devaient prendre elles-mêmes des mesures pour être retirées de ces listes. Chose presque impossible, selon Muslim Rights Watch. Suite à la réception de requêtes de plus de 100 personnes, l’organisation musulmane a enclenché 30 procédures pour tenter de retirer des personnes des listes de terrorisme d’autres pays. Le parti politique DENK a adressé des questions au Parlement sur cette affaire fin août.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Terrorisme - Plainte - MRE

Aller plus loin

Espagne : un imam marocain condamné pour incitation au terrorisme

L’Audience nationale a confirmé la condamnation à 5 ans et 6 mois de prison de Bilal Jfita, imam d’une mosquée de Getafe pour auto-endoctrinement djihadiste.

Béziers : prison et expulsion pour un Marocain accusé d’apologie du terrorisme

Un Marocain résidant à Cazoul-les-Béziers a été condamné, en comparution immédiate, à une peine de 2 ans de prison et une interdiction définitive du territoire français pour...

Belge blessée au Maroc : la Belgique ouvre une enquête pour terrorisme

La justice belge a décidé d’ouvrir une enquête, après l’attentat contre une ressortissante belge à Agadir le 15 janvier dernier. Le suspect a été déjà arrêté.

Un activiste du Polisario, accusé de terrorisme, arrêté en Espagne

Un activiste du Polisario a été arrêté lundi, par la police espagnole. Il est accusé d’incitation au terrorisme contre les intérêts du Maroc en Espagne et à l’étranger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Nord du Maroc : les gangs de retour sur les routes ?

Sur la toile, des activistes appellent les Marocains à faire preuve de vigilance lorsqu’ils circulent sur certaines routes du nord du Maroc.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.