Béziers : prison et expulsion pour un Marocain accusé d’apologie du terrorisme

19 juin 2023 - 12h40 - France - Ecrit par : Bladi.net

Un Marocain résidant à Cazoul-les-Béziers a été condamné, en comparution immédiate, à une peine de 2 ans de prison et une interdiction définitive du territoire français pour apologie du terrorisme.

L’enquête, pilotée par la direction départementale de la police judiciaire (DTPJ) de Montpellier, a démarré suite à une alerte reçue le 22 mai 2023. Les services de renseignements ont ainsi pu identifier un certain nombre de messages et vidéos de propagande de l’État Islamique, diffusés par le prévenu sur Facebook entre novembre 2022 et mai 2023, rapporte Hérault Tribune. Ces publications appelaient explicitement au djihad et des attaques terroristes.

A lire : France : condamnation d’un Marocain pour financement du terrorisme

Pendant sa garde à vue, l’homme, qui ne comptait à son actif qu’un simple défaut de permis de conduire en 2014, a reconnu avoir diffusé ces contenus. Les charges retenues contre lui étaient d’autant plus sérieuses que le Code pénal prévoit une peine pouvant aller jusqu’à sept ans d’emprisonnement pour l’apologie du terrorisme via des messages en ligne.

Le Marocain a fait appel, son cas sera donc à nouveau examiné par la cour d’appel de Montpellier.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Procès - Expulsion - Béziers

Aller plus loin

De djihadiste à influenceuse : la nouvelle vie de la Britannique Tareena Shakil

Tareena Shakil, la première et seule femme djihadiste britannique condamnée pour avoir rejoint l’État islamique (EI) en Syrie, mène aujourd’hui une nouvelle vie. Sur TikTok,...

Le cauchemar espagnol d’un MRE des Pays-Bas

Une organisation musulmane a déposé une plainte pour négligence contre l’État néerlandais qu’elle accuse de n’avoir pris aucune mesure pour obtenir la libération d’un...

Anasse Kazib visé par une enquête pour apologie du terrorisme après un tweet

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour « apologie du terrorisme » visant Anasse Kazib, militant syndicaliste, cheminot de profession, et par ailleurs ex-candidat du...

Un Marocain de 16 ans condamné pour terrorisme à Madrid

Un mineur marocain de 16 ans, arrêté en juin dernier par la police d’Algete (Madrid), a été condamné mercredi pour terrorisme djihadiste. Une première dans la capitale espagnole.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...