Recherche

Le CFCM rappelle sa définition du "Martyr"

© Copyright : DR

12 avril 2020 - 07h30 - Monde - Par: S.A

Après la confusion entretenue autour du mot "martyr", le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) apporte des clarifications. Le CFCM martèle que le martyr n’est pas synonyme de kamikake ou de terroriste.

Dans un article publié dans le magazine "Valeurs actuelles" du 10 avril 2020, son auteur, qui ne veut voir dans le concept "martyr" que l’équivalent de "kamikaze", s’est élevé contre cette référence du CFCM en la qualifiant "de rhétorique dangereuse pour l’ordre public". Il prétend qu’ "il faut s’attendre à ce que des éléments extrémistes, certes marginaux, s’efforcent de propager le virus autour d’eux en enfreignant les règles de confinement". Son argumentaire, qui n’en est pas un, comporte de "graves accusations aussi choquantes qu’absurdes", indique le CFCM.

"Le terme ‘martyr’ est la traduction choisie pour le mot arabe ‘chahid’ dont la racine vient du verbe ‘Chahida’, qui veut dire témoigner. […] Dans la tradition musulmane, ‘chahid’ est synonyme de témoin pour une cause juste et noble allant jusqu’au sacrifice ultime pour sauver la vie des autres. Oui, le martyr n’est pas un concept péjoratif. Il n’a jamais été le synonyme de Kamikaze ou de terroriste", martèle le conseil.

Selon l’organisation musulmane, ceux qui prétendent rechercher le rang de "martyr" en causant la mort d’innocents, ne sont que d’abjects criminels. "Leur mort, loin d’être l’expression d’un pseudo-sacrifice ultime, n’est qu’une abomination pour l’humanité. Les vrais martyrs, dont nous chérirons la mémoire, sont ceux qui œuvrent inlassablement pour qu’après eux, la vie continue", nuance le CFCM.

"Au moment où la notion de martyr est sujet de perversion abjecte et de détournement à des fins criminelles par des terroristes et adeptes de la mort, il convient de rappeler avec force que cette notion de "martyr" a toujours été synonyme de sauvegarde de la vie sous toutes ses formes, affirme le conseil. Pour étayer son argumentation, il évoque entre autres cet extrait du recueil d’El Boukhari n° 3287 : "Toute personne, en période de pandémie, qui reste confinée chez elle, en étant patient, en se remettant avec confiance à Dieu et en ayant la certitude que rien ne l’atteindra en dehors de la volonté de Dieu, aura la récompense de martyr (chahid)".

Mots clés: Religion , Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact