Emouvante chaîne de solidarité avec un papa marocain suite à la mort de son fils

28 mai 2015 - 13h52 - France - Ecrit par : J.L

Le combat d’un papa marocain pour tenter de soigner son fils atteint de leucémie, a déclenché une chaîne de solidarité autour de lui à Rouen, en France. Il a tout quitté pour venir soigner son fils en France, mais la maladie a fini par emporter le jeune Abdé Lahri, âgé d’à peine 15 ans.

Le quotidien "Paris Normandie" revient sur le combat de Hassane Lahri, le papa "inconsolable" suite à la mort de son fils samedi à 5h du matin après une lutte de plusieurs mois contre la maladie de son fils au CHU de Rouen.

Hassane Lahri "a quitté son travail, sa famille et son village" pour venir soigner son fils qui avait besoin d’une greffe. Il a réussi à le faire admettre difficilement à l’hôpital Charles-Nicolle, où il avait eu finalement sa greffe.

Le malheureux papa était arrivé en France avec deux euros en poche. Il a pu rester aux côtés de son fils "grâce aux familles des gamins du "4e" et à l’association Vie et Espoir qui l’a hébergé à la maison des familles La Source", rapporte "Paris Normandie".

Il était "omniprésent pour son fils" et pour tout le monde et pensait aux autres avant de penser à lui-même, "il emmenait d’autres enfants jouer, il avait toujours un mot réconfortant", raconte une maman les larmes aux yeux au journal.

Hassane Lahri était chagriné car il ne pouvait tenir la promesse faite à son fils de l’enterrer au Maroc. L’homme avait pourtant contracté une assurance incluant le rapatriement en cas de décès, mais l’assureur a prévu une clause selon laquelle le souscripteur devait rentrer au Maroc tous les trois mois pour pouvoir bénéficier de ce service.

Là encore, les mères du "4e" lancent une souscription sur internet et collectent les 3040 euros nécessaires au rapatriement du corps du jeune garçon. La collecte se poursuit car le malheureux père profondément touché par cet élan de solidarité vivait depuis un an sans argent, avancent les mères du "4e".

Ces mamans pleurent aujourd’hui la disparition du jeune Abdé, mais aussi le départ de ce merveilleux "roi des papas", comme elle l’ont baptisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Santé - Rouen - Enfant - Décès

Aller plus loin

France : une Marocaine sans ressources vit dans un hôtel 5 étoiles

Malika, une Marocaine de 65 ans résidant en France, figure parmi les 59 femmes bénéficiaires de l’opération de solidarité du groupe immobilier Assembly.

Malika Saïssi : un resto gratuit pour les personnes dans le besoin (vidéo)

« Baraka Solidarité » est le nom de l’association que dirige Malika Saïssi à Molenbeek, et qui, avec l’aide des bénévoles, offre des repas gratuits aux personnes dans le besoin....

Mounir El Hamdaoui fait don de 94.000 euros pour une fille atteinte de cancer

Très beau geste de la part de l’international marocain Mounir El Hamdaoui. Le joueur vient de faire un don de 94.000 euros pour une jeune Marocaine nommée Amira, atteinte d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Décès de Moncef El Haddaoui, le Maroc perd un grand footballeur

Moncef El Haddaoui, ancienne gloire du football marocain, s’est éteint lundi à l’âge de 59 ans, selon une annonce faite par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a également partagé ses condoléances par le biais d’un communiqué officiel.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.