Procès pour chantage au roi Mohammed VI : la décision du tribunal de Paris attendue ce mardi

13 mars 2023 - 12h50 - France - Ecrit par : S.A

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI devrait connaître son épilogue mardi 14 mars. Le tribunal correctionnel de Paris va rendre son verdict.

Soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi du Maroc, Éric Laurent, 75 ans, ancien reporter de Radio France et du Figaro Magazine, par ailleurs chroniqueur à France Culture et Catherine Graciet, 48 ans, autrice de livres sur le Maghreb, tous deux auteurs en 2012 d’un ouvrage sur Mohammed VI interdit au Maroc, « Le roi prédateur », seront fixés sur leur sort demain mardi 14 mars. Lors de leur comparution en audience le 16 janvier à la 10ᵉ chambre correctionnelle de Paris, le procureur de la République avait requis des peines d’un an de prison avec sursis contre chacun des deux accusés, assorties d’une amende 15 000 euros.

À lire : Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Les faits reprochés aux deux journalistes remontent à l’été 2015. Éric Laurent avait un rendez-vous avec un émissaire de la monarchie, l’avocat Hicham Naciri, après avoir contacté le secrétariat particulier du roi Mohammed VI, le 23 juillet 2015. La rencontre se tient au bar d’un palace parisien le 11 août 2015. Le journaliste lui fait part de son intention de publier un livre explosif sur le souverain. Un accord financier pour la non-publication de l’ouvrage sera proposé.

À lire :Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Assis sur une chaise à la barre du tribunal, Éric Laurent raconte : « Je lui décris le contenu du livre », qui prévoit d’évoquer des tensions dans la famille royale et des accusations de malversations financières impliquant des entreprises publiques du pays. « Me Naciri me dit : ‘Tout ça, ça ne nous arrange pas’, et très vite on bascule sur une transaction. C’est lui qui propose », affirme-t-il. « C’est pas comme ça que ça s’est passé », réplique Ralph Boussier, l’un des avocats de l’État marocain, pour qui c’est bien Éric Laurent qui « évoque un arrangement ».

À lire :Les escrocs ayant ciblé le roi Mohammed VI condamnés

À l’issue de cette première rencontre, le Maroc dépose une plainte à Paris. Celle-ci donne lieu à l’ouverture d’une enquête. 21 août 2015 : nouvelle rencontre entre les deux hommes dans le même hôtel. Statu quo. Une troisième rencontre – décisive – aura lieu le 27 août dans un autre hôtel. Catherine Graciet entre en scène. Celle-ci et Éric Laurent « signent un accord financier à hauteur de 2 millions d’euros pour retirer le projet de livre. » Par la suite, les deux journalistes seront interpellés avec deux enveloppes contenant chacune 40 000 euros en liquide. Leurs interpellations font suite à la remise par l’émissaire du souverain des enregistrements des trois rencontres. « Cet enregistrement est un faux », balaie Eric Laurent.

Sujets associés : France - Paris - Mohammed VI - Procès - Chantage Mohammed VI

Aller plus loin

Les escrocs ayant ciblé le roi Mohammed VI condamnés

Anthony Lazarevitch, 36 ans et Gilbert Chikli, 55 ans, considérés comme les cerveaux d’une vaste escroquerie ayant ciblé des personnalités dont le roi Mohammed VI ont été...

Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Un escroc s’est fait passer pour le neveu de Brigitte Macron pour obtenir des avantages notamment dans un établissement hôtelier de Marrakech. Poursuivis pour tentatives...

Chantage au roi Mohammed VI : Éric Laurent et Catherine Graciet condamnés

Le procès des deux journalistes français accusés de chantage envers le roi Mohammed VI Éric Laurent et Catherine Graciet, a finalement abouti à une condamnation.

Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI s’ouvrira lundi 16 janvier à Paris. Ils encourent cinq ans de prison et 75 000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Discours du roi Mohammed VI du samedi 20 août 2022

Le roi Mohammed VI a adressé ce samedi 20 août un discours à la nation à l’occasion du 69-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple. Le voici dans son intégralité :

Mohammed VI adresse ses félicitations aux Lionnes de l’Atlas

Juste après le match ayant opposé le Maroc à l’Afrique du Sud, dans le cadre de la finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine, le Roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec les Lionnes de l’Atlas.

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.