Chantage au roi Mohammed VI : Éric Laurent et Catherine Graciet condamnés

14 mars 2023 - 18h10 - France - Ecrit par : G.A

Le procès des deux journalistes français accusés de chantage envers le roi Mohammed VI Éric Laurent et Catherine Graciet, a finalement abouti à une condamnation.

Les faits remontent à 2015, lorsque Éric Laurent contacte le secrétariat particulier du roi pour solliciter un rendez-vous, au cours duquel ils auraient proposé d’abandonner la publication d’un livre contenant des révélations préjudiciables sur le roi en échange d’une forte somme d’argent. Les deux journalistes avaient déjà publié un ouvrage sur Mohammed VI en 2012, intitulé Le roi prédateur, et avaient signé un contrat avec Le Seuil pour un second tome sur le même sujet.

À lire : "Le Roi prédateur", pour qui roule Eric Laurent ?

Le verdict est finalement tombé, plus de sept ans après les faits. Éric Laurent, âgé de 75 ans, et Catherine Graciet, âgée de 48 ans, ont été condamnés chacun à une peine de 12 mois avec sursis assortis d’une amende de 10 000 euros. Au cours du procès, Éric Laurent a reconnu une « erreur déontologique » mais nié toute infraction pénale, tandis que Catherine Graciet a admis avoir été « séduite par l’émissaire du roi avec son offre financière » et s’être « laissée entraîner ».

À lire : Catherine Graciet : « J’ai eu un moment de faiblesse, c’est humain non »

Le dossier contre les deux accusés reposait sur deux conversations enregistrées, que leurs avocats ont rejetées en ne reconnaissant qu’un « accord financier ». Ils ont nié toute tentative de chantage. La procureure avait requis des peines d’un an de prison avec sursis contre chacun des deux accusés, assorties d’une amende de 15 000 euros. Cependant, le tribunal a finalement tranché pour la peine d’emprisonnement avec sursis.

Sujets associés : France - Paris - Procès - Prison - Chantage Mohammed VI

Aller plus loin

Procès pour chantage au roi Mohammed VI : la décision du tribunal de Paris attendue ce mardi

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI devrait connaître son épilogue mardi 14 mars. Le tribunal correctionnel de...

Catherine Graciet : « J’ai eu un moment de faiblesse, c’est humain non »

Dans une longue interview accordée au journal Le Parisien, la journaliste Catherine Graciet est revenue sur l’affaire dite du « chantage contre Mohammed VI » et son rôle lors...

Les escrocs ayant ciblé le roi Mohammed VI condamnés

Anthony Lazarevitch, 36 ans et Gilbert Chikli, 55 ans, considérés comme les cerveaux d’une vaste escroquerie ayant ciblé des personnalités dont le roi Mohammed VI ont été...

Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI s’ouvrira lundi 16 janvier à Paris. Ils encourent cinq ans de prison et 75 000...

Ces articles devraient vous intéresser :