Les escrocs ayant ciblé le roi Mohammed VI condamnés

10 septembre 2020 - 10h30 - France - Ecrit par : S.A

Anthony Lazarevitch, 36 ans et Gilbert Chikli, 55 ans, considérés comme les cerveaux d’une vaste escroquerie ayant ciblé des personnalités dont le roi Mohammed VI ont été respectivement condamnés en appel à Paris à sept et dix ans de prison avec une peine de sûreté des deux tiers. Les deux prévenus se faisaient passer pour Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense.

La cour d’appel de Paris a, à travers cette condamnation, confirmé la peine d’Anthony Lasarevitsch mais a réduit d’un an celle de Gilbert Chikli, fait savoir AFP. Ces deux hommes sont considérés comme les cerveaux d’une vaste escroquerie en bande organisée qui s’était déroulée entre 2015 et 2017. Le roi du Maroc Mohammed VI, le président du Gabon, les entreprises Ubisoft et PSA ou encore l’archevêque de Paris figurent parmi les personnalités qu’ils avaient contactées. Ils se présentaient comme Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense.

La propriétaire de la société Château Margaux, l’Aga Khan, chef spirituel de la communauté ismaélienne, ou encore un richissime homme d’affaires turc ont manqué de vigilance. Ceux-ci ont transféré 55 millions d’euros au groupe d’escrocs.

Le tribunal de Paris avait condamné les deux cerveaux du groupe à des peines respectives de sept et de onze ans de prison, ainsi qu’à un et deux millions d’euros d’amende le 11 mars dernier. Quatre autres hommes avaient été également condamnés à des peines allant de 15 mois avec sursis à cinq ans de prison pour des complicités à différents degrés. Insatisfaits du jugement, Anthony Lazarevitch, et Gilbert Chikli avaient fait appel.

Mercredi, la cour d’appel a condamné les deux prévenus à des peines respectives de 7 et 10 ans. De même, elle a confirmé le montant des dommages et intérêts de 44 millions et 10,6 millions d’euros pour les principales victimes, y ajoutant 15 000 euros au titre des frais de justice. Quant aux amendes prononcées en première instance, elles ont été annulées.

Sujets associés : France - Paris - Mohammed VI - Prison - Escroquerie

Aller plus loin

Une escroquerie ciblant le roi Mohammed VI

Le procès en appel de Gilbert Chikli et Anthony Lazarevitch qui se faisaient passer pour Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense auprès de riches personnalités dont le...

Procès pour chantage au roi Mohammed VI : la décision du tribunal de Paris attendue ce mardi

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI devrait connaître son épilogue mardi 14 mars. Le tribunal correctionnel de...

Chantage au roi Mohammed VI : Éric Laurent et Catherine Graciet condamnés

Le procès des deux journalistes français accusés de chantage envers le roi Mohammed VI Éric Laurent et Catherine Graciet, a finalement abouti à une condamnation.

Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI s’ouvrira lundi 16 janvier à Paris. Ils encourent cinq ans de prison et 75 000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Aïd al-Adha : 979 personnes bénéficient de la grâce du roi Mohammed VI

Près de 1000 personnes (979 exactement), dont certaines qui se trouvent en détention et, d’autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume, ont été graciées par le roi Mohammed VI, à l’occasion de l’Aïd al-Adha. En voici le détail :

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Fête du trône : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 1769 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 1769 détenus condamnés par différents tribunaux marocains dans le cadre de la célébration de la fête du trône.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...