Recherche

Une escroquerie ciblant le roi Mohammed VI

© Copyright : DR

23 juin 2020 - 10h00 - Monde

Le procès en appel de Gilbert Chikli et Anthony Lazarevitch qui se faisaient passer pour Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense auprès de riches personnalités dont le roi du Maroc Mohammed VI s’est ouvert lundi 22 juin 2020 à Paris. Selon l’accusation, l’arnaque leur a rapporté quelque 55 millions d’euros.

Considérés comme les cerveaux intellectuels de cette escroquerie, le tribunal de Paris les avait condamnés à des peines respectives de sept et de onze ans de prison, ainsi qu’à un et deux millions d’euros d’amende le 11 mars dernier. Aux yeux de Gilbert Chikli, ce jugement est "scandaleux". Lui et son co-prévenu Anthony Lasarevitsch ont interjeté appel. Lors du procès en première instance en février, ils ont déclaré sans cesse qu’ils n’ont pas monté ce réseau d’escroquerie.

Quatre autres hommes avaient été également condamnés à des peines allant de 15 mois avec sursis à cinq ans de prison pour des complicités à différents degrés. Ceux-ci se sont abstenus de faire appel.

Les faits s’étaient déroulés entre 2015 et 2017. Un groupe d’escrocs ont contacté le roi du Maroc Mohammed VI, le président du Gabon, les entreprises Ubisoft et PSA ou encore l’archevêque de Paris se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense. La propriétaire de la société Château Margaux, l’Aga Khan, chef spirituel de la communauté ismaélienne, ou encore un richissime homme d’affaires turc ont manqué de vigilance. Ils ont transféré 55 millions d’euros au groupe.

Mots clés: Mohammed VI , Paris , Escroquerie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact