Recherche

Bank Al-Maghrib lève l’embargo sur les chèques sans provision

© Copyright : DR

28 octobre 2020 - 22h00 - Economie

Bank Al-Maghrib a accordé une amnistie pour les chèques en bois. Si pour certains, cette mesure est capitale pour relancer l’économie après trois mois de confinement, d’autres s’insurgent, car des personnes malhonnêtes pourraient en profiter pour émettre des chèques sans provisions.

Cette mesure fiscale contenue dans la prochaine Loi des finances 2021 fait l’objet de vives critiques par certains, alors que pendant ce temps, d’autres la soutiennent fermement, fait observer Maroc Hebdo.

Émettre un chèque sans provision entraîne un interdit bancaire. Mais avec cette décision, les Marocains peuvent régulariser leur situation auprès de la banque centrale en payant une amende. Elle est de 0,5% (jonction 1), 1% (jonction 2), et 1,5% (jonction 3). Les nouvelles mesures courent jusqu’au 31 mars 2021. Cette décision s’appuie sur le décret 2-20-690 adopté le 24 septembre 2020, précise la même source, ajoutant que cette amnistie est un véritable soulagement pour une grande partie des Marocains.

En réalité, cette initiative n’est pas une première au Maroc. L’État a déjà eu recours à une pareille décision en 2019. En son temps, elle était assortie de montants plafonnés à 10 000 dirhams pour les particuliers et 50 000 pour les entreprises. La 1ʳᵉ amnistie a porté ses fruits, car elle a permis à des milliers de bénéficiaires de régulariser leur situation et de réintégrer le circuit bancaire.

Mots clés: Bank Al-Maghrib (BAM) , Loi de finances (PLF 2020 Maroc)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact