Bonne nouvelle pour les interdits bancaires

1er octobre 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Les interdits bancaires sont en passe de recouvrer la faculté d’émettre à nouveau des chèques. Un projet de loi, entériné mardi par la Commission des secteurs productifs, propose de réduire drastiquement les amendes fiscales.

Avec le projet décret-loi 2.20.690, le gouvernement ne masque pas sa volonté de vouloir renflouer les caisses de l’État, en encourageant la régularisation des incidents de paiement.

Dès la publication du projet de loi dans le Bulletin officiel, les amendes fiscales relatives aux chèques en bois seront réduites de 90%. Cette "amnistie" se prolongera jusqu’au 31 mars 2021.

Les amendes fiscales, réglementées à ce jour par l’article 313 du Code commerce, seront temporairement ramenées aux taux suivants :

• 1ère injonction : 0,5% au lieu de 5%
• 2ème injonction : 1% au lieu de 10%
• 3ème injonction et plus : 1,5% au lieu de 20%.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gouvernement marocain - Amendes - Amnistie fiscale

Aller plus loin

L’amnistie sur les chèques en bois est un succès

Six mois après la mise en vigueur de l’amnistie sur les chèques sans provision, le bilan fait état de plus de 200 000 contrevenants qui ont régularisé leur situation en payant...

Maroc : une nouvelle amnistie pour les avoirs détenus à l’étranger ?

Avec la baisse des devises, le gouvernement marocain pourrait se pencher sur une nouvelle forme d’amnistie fiscale, permettant de rapatrier un maximum de capitaux détenus à...

Le Maroc propose une amnistie fiscale pour rapatrier les capitaux

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2020, une nouvelle disposition proposée par le Gouvernement prévoit d’amnistier les détenteurs de fonds à l’étranger. Cette mesure...

Bank Al-Maghrib : voici la liste des services exonérés de frais bancaires

Les Marocains disposent désormais d’une liste de 22 services bancaires de base, dont le coût est pris en charge par leur banque. Cette liste a été publiée le 31 décembre dernier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.