Maroc : bonne nouvelle pour les interdits de chéquiers

26 mars 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Prévue pour prendre fin le 31 mars prochain, l’amnistie sur les chèques sans provision a été reportée. Un décret voté ce jeudi 25 mars 2021 en Conseil de gouvernement vient de l’allonger jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

La décision a été prise, mais aucune date n’a été précisée. Au cours de cette période, dans le cas d’une première injonction pour incident de paiement, l’amende fiscale est désormais de 0,5 % de la valeur du (ou des) chèque(s), au lieu de 5 % en temps normal. En ce qui concerne la deuxième injonction, l’amende fiscale est ramenée à 1 % contre 10 %. Pour la troisième injonction et plus, elle est descendue à 1,5 %, au lieu des 20 % en temps normal.

Toutefois, les incidents de paiement par chèques demeurent un grand problème au Maroc. Ainsi, d’après les statistiques de Bank Al-Maghrib (BAM), pour 2019, ils ont grimpé de 2,2 %, passant de 460 288 à 470 515 incidents, soit 13,8 milliards de dirhams. Et les opérations de régularisation ne sont pas au rendez-vous : 111 375 chèques assainis pour un montant de 1,7 milliard de dirhams. 689 045 opérateurs sont interdits d’émission de chèque, dont 87,2 % de personnes physiques.

Sujets associés : Banques - Prêt - Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise économique - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

État d’urgence sanitaire : le gouvernement marocain veut renforcer les mesures

La crise sanitaire est au menu du Conseil de gouvernement de ce jeudi. Là-dessus, un communiqué du chef du gouvernement annonce l’approbation du décret-loi complétant le...

Maroc : la croissance économique revue à la hausse en 2021

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 5,2 % cette année, selon les données diffusées par le Comité de veille économique (CVE).

Maroc : le nouveau barème des chèques en bois sur la table du Parlement

Le décret-loi relatif à l’instauration des dispositions exceptionnelles concernant les amendes financières à payer pour le rétablissement de la possibilité d’émission des...

Maroc : les échéances de l’amnistie fiscale s’achèvent bientôt

En vue d’atténuer les conséquences de la crise sanitaire sur la loi des finances 2020, et du coup, renforcer la relation de confiance entre l’administration marocaine et le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se redresse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,29 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,59 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 01 au 07 septembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

L’immobilier au Maroc augmente encore au 3e trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) s’est apprécié, en glissement annuel, de 1,3 % au troisième trimestre de 2022. C’est ce que précisent Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la...

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,19 % face au dollar américain entre le 08 et le 14 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le dirham replonge face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,89 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 1,73 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 10 au 16 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Hakim Ziyech a marqué les Marocains en 2022, selon un sondage

Un sondage au Maroc devant élire la personnalité ou l’institution de l’année 2022, a dressé une liste dans laquelle on trouve l’international marocain Hakim Ziyech, l’entraîneur de la sélection marocaine de football, Walid Regragui, ainsi que Fouzi...