Recherche

Cinéma : Coup de pouce à la production nationale

© Copyright : DR

23 février 2007 - 00h00 - Culture - Par: Bladi.net

« Une bonne histoire est toujours universelle. L’histoire marocaine peut l’être aussi ». Ce sont les propos de Julius R.Nasso, producteur américain d’origine italienne, à l’occasion de la présentation, le 20 février à Casablanca, d’un accord de partenariat dans le domaine de la production cinématographique.

L’accord a été conclu entre le groupe Rahal (sa filiale Express Voyage, dirigée par Karim Boukaa), Julius R. Nasso Productions, société de production américaine, et Damian Lee, producteur canadien. Cette convention a été rendue possible grâce à l’intervention notamment de Maati Chiat, conseiller de production, et Aziz Dadès (gouverneur en charge de l’INDH au ministère de l’Intérieur). « Cet accord vise le développement de la production cinématographique internationale au Maroc », a indiqué Karim Rahal Essoulami, président du groupe éponyme. « L’idée est aussi de développer la destination Maroc à travers le cinéma », ajoute-t-il.

Notons que le budget n’a pas encore été finalisé. Toutefois, deux premiers films seront tournés au Maroc, probablement à l’automne de cette année. Le premier retracera la vie du compositeur « Chopin » (50% pour l’entité Rahal et 50% pour le Canada) et le second sera intitulé « Sacrifice ». C’est Damian Lee qui sera le directeur et metteur en scène du premier film.

Des noms comme Monica Bellucci ou encore Edward Norton sont annoncés. Et bien sûr des équipes marocaines. Il est à soulever que le gouvernement marocain dispose d’un protocole qui exige que « le Maroc doit être montré tel qu’il est ».

Selon les termes de cet accord, la partie américaine projette de tourner certaines de ses prochaines productions au Maroc. « Dans l’objectif de promouvoir la destination Maroc en tant que terre de tournage et de production cinématographique aussi bien à Hollywood que pendant les grands festivals de cinéma dans le monde », a souligné Nasso. Spécialisé, entre autres, dans l’art culinaire, le groupe Rahal a géré plusieurs grands tournages au Maroc. L’on cite « La chute du faucon Noire », « Spy Game » ou encore l’émission de téléréalité française « Marjolaine » et « Les millionnaires ».

A noter que ces professionnels américains ont rencontré récemment Nabil Benabdellah, ministre de la Communication. Ils se sont entretenus aussi avec des responsables du Centre cinématographique marocain, la direction des investissements et quelques professionnels. Par ailleurs, Nasso et Lee sont attendus à la cérémonie des « Américains Awards », prévue fin février.

L’Economiste - F. Z. T.

Mots clés: Canada , Cinéma , États-Unis , Tournage

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact