Maroc : le commissaire de police était de mèche avec le baron de la drogue

28 février 2020 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire sont parvenus à tirer au clair l’affaire d’un commissaire de police, exerçant dans la province de Fqih ben Salah, pour sa complicité présumée avec un trafiquant de drogue, objet d’un mandat d’arrêt national.

Interrogé suite à son arrestation, le trafiquant de drogues dures avait confié avoir réussi à déjouer les nombreux contrôles policiers, grâce au concours d’un commissaire de police à Fqih Ben Salah, qui lui soufflait des informations de nature confidentielle.

Les nombreuses communications échangées avec le commissaire, ont permis de valider les allégations du trafiquant, et de confirmer l’implication de l’officier de police, qui n’a pas mis longtemps pour passer aux aveux.

L’enquête, conduite sous la supervision du Parquet général, a par ailleurs révélé que le commissaire restituait toutes les quantités de cocaïne saisies par les services de police de Fqih Ben Salah au trafiquant, en vue de les remettre dans le circuit commercial.

Sujets associés : Fqih Bensalah - Cocaïne - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Maroc : un commissaire de police arrêté en flagrant délit de corruption

Une nouvelle affaire de corruption touche la police marocaine. Une enquête à l’encontre d’un commissaire de police par intérim pour son implication présumée dans une affaire de...

Tétouan : un commissaire de police dans de sales draps

L’affaire de la femme sauvagement violée par un commissaire de police à Tétouan serait portée à la connaissance du patron de la DGSN, Abdellatif Hammouchi, par l’Association...

Un commissaire de police blanchi des accusations d’un MRE

La Cour d’appel de Marrakech vient de confirmer le jugement de première instance en acquittant un commissaire de police, chef de l’arrondissement de Kelaâ Sraghna, accusé de...

Maroc : plusieurs commissaires de police arrêtés pour corruption

Huit individus, dont cinq commissaires et cadres exerçant aux services centraux de la Sûreté Nationale et un délégué d’une société étrangère, ont été déférés jeudi, pour leur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...